Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

 
Gynécologie
Tumeurs de la trompe de Fallope
Cours de Gynécologie
 
Obstétrique
 
 

Embryologie :

Les canaux paramésonéphriques ont pour origine un plissement qui apparaît chez l’embryon à la sixième semaine, à la face latérale du segment crânial des crêtes urogénitales.

Les oviductes proviennent de la partie la plus crâniale de chacun des canaux paramésonéphriques qui restent séparés l’un de l’autre ; les pavillons tubaires se développent au niveau de leurs extrémités libres, qui s’ouvrent dans la cavité péritonéale.

Après la sixième semaine, les bords du plissement précédemment cités, situés entre les crêtes urogénitales, se soudent progressivement en direction caudale et le sillon prend la forme d’un canal qui donne le tube de Müller proprement dit, à partir duquel se forme l’utérus.

A - MALFORMATIONS :

Elles sont secondaires aux anomalies du développement des canaux paramésonéphriques ou à des processus inflammatoires.

On observe une hypoplasie et une agénésie des trompes utérines, cette dernière étant généralement associée à l’absence d’utérus.