Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

 
Neurologie
Tumeurs cérébrales
Cours de Neurologie
 


 

Caractéristiques :

A - MANIFESTATIONS EPILEPTIQUES :

Tumeurs tentorielles.

•Focales

•Généralisées

Certains types de tumeurs sont plus épileptogènes que d'autres :

a) Tumeurs gliales de bas grade :

• Astrocytomes

•Oligodendrogliome

b) Méningiome :

Une tumeur doit être évoquée :

•Quand l'épilepsie est tardive

•Début focal cliniquement et électriquement

B - EXISTENCE DE SIGNES NEUROLEPTIQUES EN FOYERS :

Elle dépend de la zone touchée par la tumeur.

En sachant que certaines zones du cerveau sont muettes : pas d'expression clinique.

•Lobe frontal

•Région temporo-pariétale droite

La symptomatologie dépend également du type de la tumeur.

Certaines sont plus bruyantes que d'autres.

Certaines détruisent les neurones : glioblastome.

Détruit et refoule les neurones.

Tumeurs de haut grade.

D'autres se développent à l'extérieur du cerveau : méningiome.

Simple pression sur les neurones.

Peu de signes.

Autre élément qui intervient : l'évolutivité.

Extension progressive en tache d'huile d'un déficit.

Certaines aggravations brutales peuvent simuler un AVC, mais rarement.

Les signes cliniques sont très dépendants de l'importance de l'œdème péritumoral.

Signes cliniques :

a) Tumeur frontale :

Signes tardifs :

•Troubles psychiques

•Ralentissement psychomoteur

•Troubles de l'attention

•De la mémoire

•Désintérêt

•Indifférence

Les crises d'épilepsie sont fréquentes dans ce cadre.

Quand elle est plus en arrière, déficit moteur :

•Facial

•Crurale : membre inférieur

Hémisphère mineur : diagnostic tardif

b) Lobe pariétal :

Crises d'épilepsie.

Troubles sensitifs dominants

c) Fosse postérieure :

Signes cliniques dominés par l'hypertension intracrânienne.

Tronc cérébral.

Signes d'engagement

SIGNES DE RETENTISSEMENT DE LA LESION TUMORALE :

1) CEPHALEES :

Témoin d'une hypertension intracrânienne.

Diffuse en général.

Oscille au cours de la journée.

Vomissements.

Troubles de la vigilance.

Œdème papillaire au fond de l'oeil.

2) ENGAGEMENT CEREBRAL :

Trois types :

a) Engagement sous la faux du cerveau :

b) Engagement transtentoriel :

Suspectée devant une mydriase aréactive unilatérale : importance de la surveillance des pupilles.

Hémiplégie controlatérale. HLH.

c) Engagement des amygdales cérébelleuses dans le trou occipital :

Urgence chirurgicale.

Examens complémentaires :

1) SCANNER :

2) IRM :

•Permet d'évaluer la tumeur

•Permet d'évaluer le siège et l'étendue de la lésion

Le diagnostic est purement histologique.

Types de tumeurs :

TUMEURS BENIGNES :

1) MENINGIOME :

15% des tumeurs après 40 ans.

•N'envahit pas le cerveau mais le refoule : évolution lente

•Volontiers épileptogène

•Très richement vascularisée par les branches de la carotide externe

On embolise les différentes branches.

Ensuite, on embolise la tumeur.

Traitement chirurgical

2) NEURINOME DE L’ACOUSTIQUE :

Encore appelé scwanome.

Tumeur bénigne qui se développe aux dépens de la gaine de Schwann.

S'attaque au nerf auditif.

95% des tumeurs de la fosse postérieure.

Se manifeste par une hypoacousie progressive.

Accompagnée d'acouphènes.

Potentiel évoqué auditif : trouble de la perception de type rétrocochléaire.

Peut avoir des retentissements neurologiques importants.

Traitement chirurgical.

3) LE CRÂNIO-PHARYNGIOME :

Tumeur de l'enfant et de l'adolescent.

Se développe dans la selle turcique ou au dessus.

Donne des signes d’insuffisance hypophysaire.

Diabète insipide.

Compression du chiasma et des nerfs optiques.

Signes d'hypertension intracrânienne en comprimant le 3ème ventricule.

On les radiothérapie.

4) LES TUMEURS INTRA-CEREBRALES :

a) Métastases cérébrales :

Une métastase unique s'opère.

Tous les cancers peuvent donner des métastases.

b) Tumeurs gliales :

Les plus fréquentes.

Tumeurs primitives.

Trois grades :

* Glioblastome

•Évolution très rapide

•Œdème

•Symptomatologie importante

Traitement par radiothérapie et chimiothérapie

* Astrocytome

Tumeur de bas grade.

Diagnostic tardif.

Très épileptogènes.

En foyer au début.

Évolution et dégénérescence vers un grade supérieur anaplasique.

De plus en plus d'équipes les traitent tôt par radiothérapie et chimiothérapie

* Dendrogliome

Tumeur intermédiaire.

Se caractérise par une calcification intratumorale.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 18739

Copyright 2014 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix