Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Neurologie
Physiologie du système nerveux
Cours de Neurologie
 
Le système nerveux central est constitué de 3 parties :

•L'encéphale

•Le cervelet

•La moelle épinière

 

Le tronc cérébral :

Le cerveau est divisé en deux hémisphères, séparés par une scissure hémisphérique.

Des sillons séparent chaque hémisphère en différents lobes.

Les hémisphères communiquent entre eux par le corps calleux.

loading...

Les principaux lobes sont :

•Le lobe frontal

•Le lobe pariétal

•Le lobe temporal

•Le lobe occipital Se distinguent :

•Les tubercules olfactifs

•Le chiasma optique

•Le tectum, constitué par 4 tubercules quadrijumeaux : détruits dans le syndrome de Korsakoff (alcoolisme)

•Le bulbe rachidien, d'où partent les nerfs crânien est divisé dans le sens de la longueur par un sillon dans lequel circulent les vaisseaux sanguins

Le tronc cérébral se divise en trois parties :

•Les pédoncules cérébraux, ou mésencéphale

•La protubérance annulaire, ou pont de Varole

•Le bulbe rachidien, prolongé par la moelle épinière

Le thalamus, situé au dessus du tronc cérébral, est le centre de la sensibilité.

Entre le cervelet et le tronc cérébral se trouve le 4ème ventricule

Les nerfs rachidiens sont constitués de deux rameaux :

•Un rameau moteur

•Un rameau sensitif

La moelle épinière se termine par un cône terminal.

Un rameau de nerfs constitue la queue de cheval.

Il existe un décalage entre l'endroit ou les nerf se détachent de la moelle épinière et l'endroit où ils émergent de la colonne.

Le cerveau :

1) LE SYSTEME VENTRICULAIRE :

Siège de la production du liquide céphalo-rachidien produit par les plexus coroïdes.

Les ventricules sont des cavités qui contiennent le liquide céphalo-rachidien.

a) Les ventricules latéraux :

Situés au plus haut.

Ils épousent la forme des 2 hémisphères.

Ils comportent une corne latérale et une corne frontale.

b) Le troisième ventricule :

Situé au milieu.

Peu épais.

C'est de chaque côté de ce ventricule que se situent les thalamus.

c) L’aqueduc de Sylvius :

Il relie le troisième ventricule au 4ème.

Il prolonge vers le bas le 3ème ventricule.

d) Le quatrième ventricule :

Cavité épendymaire.

Il est situé entre le cervelet et le tronc cérébral, à la hauteur de la protubérance annulaire.

2) IRRIGATION DU CERVEAU :

Deux systèmes irriguent le cerveau :

•Le système carotidien

•Le système vertébro-basilaire

a) Le système carotidien :

La carotide se sépare en deux branches :

•Carotide interne : qui irrigue le cerveau

•Carotide externe : qui irrigue les méninges

Le bulbe carotidien est le siège des lésions athéromateuses.

La carotide interne se divise au niveau du siphon (niveau du chiasma optique), pour donner l'artère sylvienne (ou artère moyenne) et l'artère cérébrale antérieure.

b) Le système vertébro-basilaire :

Deux artères vertébrales se réunissent pour former le tronc basilaire.

Celui-ci va donner naissance à l'artère cérébrale postérieure.

c) Les communicantes :

Au nombre de trois.

Elles constituent le polygone de Willis.

Elles permettent aux deux systèmes de communiquer entre eux.

d) Le système veineux :

Le sang est drainé à la surface du cerveau.

Il est dirigé vers 3 sinus veineux :

•Longitudinal supérieur

•Latéraux

•Longitudinal inférieur

3) LES NOYAUX GRIS PROFONDS :

•Le noyau caudé, en forme de fer à cheval, épouse la forme du corps calleux : détruit dans la chorée de Huntington (démence héréditaire)

•Le noyau lenticulaire

•Le thalamus contient les fibres sensitives.

Toutes les fibres motrices passent par la capsule interne.

Celle-ci est divisée en :

•Capsule antérieure

•Genou

•Capsule postérieure

Les voies motrices :

A - LES VOIES MOTRICE VOLONTAIRES CORTICO-MEDULLAIRES :

L'influx nerveux naît au niveau du cortex moteur : circonvolution frontale ascendante.

Les neurones se réunissent pour passer par la capsule interne.

Ils convergent vers le pédoncule cérébral : faisceau pyramidal.

Il se sépare au niveau de la protubérance annulaire.

Se réunit à nouveau au sommet du bulbe.

Elle se latéralise dans le bulbe.

Les lésions au-dessus du bulbe donnent des signes controlatéraux.

Les lésions au-dessous du bulbe donnent des troubles homolatéraux : latéralisés du côté de la lésion.

Deux types de motoneurones :

•Le premier motoneurone va du cortex à la moelle

•Le deuxième motoneurone va du bulbe aux muscles.

Cornes antérieures de la substance grise de la moelle : neurones moteurs.

Cornes postérieures : neurones sensitifs.

B - LES VOIES CORTICO-NUCLEAIRES :

Les nerfs crâniens peuvent être purement moteurs, purement sensitifs ou mixtes.

Le croisement se fait au niveau des noyaux, dans le tronc cérébral.

En cas de lésion au niveau du bulbe, le trouble sera homolatéral.

La sensibilité :

SENSIBILITE ELEMENTAIRE :

•Chaud froid

•Toucher piqûre

a) voies de la sensibilité extéroceptive :

Ce qui vient de l'extérieur du corps.

Voie spino-thalamique.

Douleur et chaleur.

Le croisement se fait à l'endroit où le nerf pénètre dans la moelle.

Les fibres se réunissent au niveau du thalamus.

b) la sensibilité proprioceptive consciente :

Le croisement se fait au niveau du bulbe : noyaux de Goll et Burdach.

Les voies visuelles :

Met en jeu plusieurs structures :

•Œil

•Rétine

•Nerf optique

•Chiasma optique Un stimulus venant de droite frappe :

•La partie temporale de la rétine de l'oeil gauche

•La partie nasale de la rétine de l’œil droit Les lésions chiasmatiques, liées à des lésions tumorales hypophysaires, donnent une HLH (hémianopsie latérale homonyme) : vision comme avec des œillères.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 16451







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix