Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

 
Urologie
Stomies
Cours d'urologie
 

 

 

Définition-Généralités :

Stomie = abouchement chirurgicale d’un organe creux à la peau

Stomie urinaire = urostomie urétérostomie, néphrostomie, cystostomie

Environ 15% de toutes les stomies (gde majorité = stomie digestive)

Stomie urinaire = toujours définitive.

La cause principale de ces stomies (75%) est le cancer de la vessie.

Les différents types de dérivation urinaire externe :

a) L’urétérostomie cutanée directe :

Uretères abouchées à la peau.

Elle est soit unilatérale ou bilatérales (2 appareillages, 2 sondes…) le + souvent.

En canon de fusil (1 appareillage, 2 sondes…).

Trans-urétéro urétérostomie (1 appareillage, 1 sonde…)

b) L’urétérostomie trans-intestinale :

Bricker apporter confort +++ au patient.

Isolement d’un petit morceau d’intestin grêle (iléon).

On l’abouche à la peau, il sert de conduit.

Pas de sonde.

Les indications de la stomie :

Cancer de vessie, tumeur bénigne Lésion traumatique

Malformation congénitale Vessies neurologique (sclérose en plaque), radique (qui ont été irradiées)

Séquelles de la tuberculose

Les soins post-op de la stomie :

a) Surveillance :

- s’assurer que les urines s’écoulent correctement

- s’assurer que les sondes ne soient pas bouchées

- poche transparente

- aspect, coloration de la stomie

- si fièvre ECBU

- surveiller les urines (coloration, volume…)

b) Soins de stomie :

Bricker sonde urétérale retiré à J10 si ECBU négatif.

Soins stériles les premiers jours puis simples soins d’hygiène.

Poche de stomie changé tous les 1,5 à 2 mois.

Education du stomisé :

a) Matériel disponible :

Poche à usage unique muni d’un anti- reflux.

Système en une ou 2 parties (+rigide mais orientable)

Support changé ts les 3 jours

Poche changé tous les jours

b) Choix du matériel :

IDE conseil, patient choisi

Critères de choix : hauteur de stomie, type, âge du stomisé, habitudes, activités.

Caractéristiques d’un bon appareillage : étanchéité, discrétion, fiabilité, confort, utilisation aisée.

c) Réalisation et apprentissage du soin :

Soin d’hygiène et non stérile.

Bien sa laver les mains, pas touché sonde sans compresse.

Moment idéal = matin à jeun

Pas d’alcool ni d’éther mais soin à l’eau et au savon de marseille, compresse non- stérile.

Soin : toilette rincer sècher appliquer la poche pas raser poils (couper au ciseau)

Apprentissage progressif.

Premiers jours post- op IDE

Complications des stomies urinaires :

a) Précoces :

Hémorragie (du à une mauvaise hémostase)

Nécrose de la stomie (vascularisation mal faite urgence chirurgicale)

Désinsertion (pt suture lâche stomie rentre à l’intérieur) Abcès stomie

b) Tardives :

- chirurgie :

Sténose des uretères (Bricker)

Prolapsus (intestin se déroule et ressort)

Éventration péritonéale (autour stomie intestin s’agglutine sous la peau)

- non chir :

- cutanée (allergie, irritation, infection…)

- cristaux urinaires (mauvaise hygiène) : traitement = 1/3 vinaigre et 2/3 d’eau)

- infection urinaire

- fuite JAMAIS ECBU stérile sur Bricker (car intestin)

La vie quotidienne :

a) Diététique des stomisés :

Aucun interdit, boire beaucoup (eau peu minéralisé)

Acide au goût = pas forcément acide dans les urines

Baignade autorisé (3/4 d’heure d’immersion autorisé pour les poches de stomie)

b) Remboursement des appareillages :

Matériel = très cher

Si pathologie = remboursement à 100%

Si trauma = remboursement à 100% pendant 2 mois post-op puis partiellement.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 29588

Copyright 2014 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix