Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer
loading...
 
Pneumologie
Sémiologie en pneumologie
Cours de pneumologie
 


 

L'examen clinique en pneumologie :

Toujours au sein d'un examen global du patient.

1) L'INTERROGATOIRE :

a) Les patients se plaignent :

•d'une toux

•de dyspnée

•de douleurs

loading...

b) Vérifier :

•tabagisme

•exposition professionnelle

•altération de l'état général

2) L’INSPECTION :

a) Position dans le lit :

b) Existence d’œdème :

c) Déformation thoracique (scoliose) :

d) Mesure de la fréquence respiratoire :

Entre 12 et 16 inspirations par minute < 8 : bradypnée > 18 : tachypnée

e) Existence de bruits audibles :

• Wheezing : bruit inspiratoire

•Freinage expiratoire

f) Cyanose :

Hippocratisme digital

g) Mise en jeu des muscles inspiratoires accessoires :

3) LA PALPATION :

Vibrations vocales (dites 33)

•Augmentent dans les pneumopathies aiguës

•Diminue dans les épanchement pleuraux

4) LA PERCUSSION :

Résonance :

•Tympanique dans les pneumothorax (emphysème)

•Matité

5) L’AUSCULTATION :

a) Bruit normal :

Murmure vésiculaire inspiratoire : entrée de l'air dans les bronches.

b) Bruits anormaux :

* Diminution du murmure vésiculaire

Quelque chose s’interpose entre le poumon et l'oreille :

•eau

•épanchement pleural

* Râles crépitants

En fin d'inspiration

•fins

•secs

•sel dans une poêle

•craquement des cheveux

•bruits de pas dans la neige

Correspondent à des anomalies alvéolaires.

* Râles sibilants Avec 2 temps aigus

•Asthme

• BPCO

•OAP Correspondent au bruit de l’air dans les bronches rétrécies

* Râles bronchiques

Aux deux temps, humides, gras;

Correspondent au bruit des sécrétions dans les bronches.

c) La cyanose :

Coloration bleutée de la peau et des muqueuses.

Elle correspond à l'augmentation de la concentration dans le sang d'hémoglobine non liée à l'oxygène dans les vaisseaux capillaires.

Elle apparaît au-delà de 5 g d'hémoglobine par dl.

Il existe d'autres cyanoses plus localisées (jambes et bras) quand le sang circule mal.

Causes :

* La plus fréquente

Diminution de l'oxygène artériel.

* Diminution de O2 dans le sang veineux

État de choc

* Plus rare Anomalie de l'hémoglobine

d) Hippocratisme digital :

Déformation des ongles des mains et des pieds.

Symptomatologie :

A - LA TOUX :

Brusque expulsion par la bouche du gaz pulmonaire provoquée par la contraction des muscles expiratoires.

C'est un réflexe de défense.

Il faut respecter les toux productives.

1) DIAGNOSTIC :

L'interrogatoire est essentiel

a) Caractère de la toux :

•Productive ou sèche

•Quinteuse : par salves

•Émétisante : vomissements

•D'effort, de décubitus, nocturne

•Chronique (plus de 3 semaines) ou aiguë

•Saisonnière

b) Préciser le tabagisme :

On parle de tabagisme à partir de 20 paquets/années.

c) Vérifier l'exposition professionnelle :

2) EXAMEN CLINIQUE AVEC ORL :

Les causes :

* Toux productives

•Bronchites : chroniques/aiguës

•Surinfections bronchiques

•Pneumopathies infectieuses ou non

•Œdème pulmonaire (OAP)

• DDB, mucoviscidose

•Tuberculose

* Toux sèche

•Infections pulmonaires

•Causes pleurales

•Irritation bronchique

•Asthme qui ne s'exprimer que comme une toux

•Médicaments (inhibiteurs de l'enzyme de conversion)

Toujours penser :

•Cancer bronchique

•Tuberculose

3) TRAITEMENT :

a) Respecter les toux productives

b) Traiter la cause

Arrêt du tabac.

c) Antitussifs uniquement en cures courtes

Expectoration :

Rejet de sécrétions anormales au cours et au décours de la toux.

A - ASPECT :

* Purulent

•Pus franc, jaune, verdâtre : infection

* Muqueuse

•Transparent, visqueux : irritation bronchique

* Muco-purulent

•Souvent

* Perlée

•Crise d'asthme

* Mousseux

• OAP

* Hémoptoïque

•Infection

•Embolie pulmonaire

•Hémoptysie vraie

B - CAUSES :

1) AIGUË :

a) Muco-purulent :

•Bronchite aiguë

•Pneumopathie aiguë communautaire

•Abcès pulmonaire

b) Claire :

•Œdème pulmonaire

•Asthme

2) CHRONIQUE :

* Bronchite chronique

* Dilatation des bronches

•Mucoviscidose : localise, diffuse

* Tuberculose pulmonaire excavée

* Certains cancers

L’hémoptysie :

Rejet de sang par la bouche lors d'un effort de toux et provenant des voies respiratoires.

Confusion possible avec :

•Épistaxis déglutie (ORL)

•Hématémèse (digestif)

A - C'EST UNE URGENCE :

1) PRECISER L'ABONDANCE :

Souvent surestimée

a) Faible :

Quelques crachats.

Striés de sang.

b) Moyenne :

1/2 à 1 verre.

c) Plus de 200 cc :

Urgence extrême

2) ÉVALUER LA GRAVITE :

•Pouls

•Tension artérielle

•Fréquence respiratoire

•Scope

•Saturation en oxygène

3) EXAMENS COMPLEMENTAIRES :

•NFS, hémostase, groupe

•Radio du thorax

•Fibroscopie bronchique plus ou moins urgente

B - LES CAUSES :

1) CONTEXTE :

•Traumatisme thoracique

•Ponction pleurale récente

•Fibroscopie bronchique récente

•Corps étranger chez l'enfant

2) QUATRE CAUSES FREQUENTES :

•Cancer broncho-pulmonaire

•Tuberculose

•Dilatation des bronches

• Aspergillome

3) AUTRES CAUSES :

•Embolie pulmonaire

Plus rares :

•Infections

• Vascularites

•Malformation

C - TRAITEMENT :

1) URGENCE SI GRANDE OU MOYENNE :

•Réa

•Scope

•Saturation

•Pose d'une voie veineuse

•O2 nasal

•Remplissage

• DIAPID en intraveineuse à la seringue électrique (5 à 10 UI/h

•Surveillance rapprochée : pouls, TA, saturation, fréquence respiratoire, expectorations, gaz du sang

Si échec discuter embolisation par artério-bronchique.

Si cataclysmique : intubation sélective.

On met le patient sur le côté qui saigne et on l'intube de l'autre côté.

2) TRAITEMENT DE LA CASE APRES DIAGNOSTIC :

La dyspnée :

Sensation subjective de gène respiratoire.

A - CARACTERES DE LA DYSPNEE :

a) Circonstances de survenue :

•A l'effort

•Au repos

•De décubitus

•Permanente

•Nocturnes

•Ancienne/récente

•Brutale/progressive

b) Rythme ventilatoire :

•Bradypnée : < 8 inspirations/min

• Tachypnée : > 18 insp/min

c) Signes associés :

•Douleur

•Fièvre

•Toux

B - SIGNES DE GRAVITE :

Insuffisance respiratoire aiguë.

a) Respiratoire :

•Cyanose

•Sueurs

•Polypnée/bradypnée

b) Hémodynamique :

•Signes de choc : patient marbré, pouls rapide et filant, TA qui baisse.

c) Troubles de la conscience :

•Agitation/coma

• Astérixis : flapping tremor (battement lent des bras et des mains).

C - ETIOLOGIE :

Bilan :

•NFS

• Ionogramme

•Glycémie

•Gaz du sang

•ECG

•Radio du thorax

En fonction de la ventilation :

• EFR

•Écho

•Scintigraphie

•Cathétérisme droit

1) DYSPNEE AVEC BRUITS ANORMAUX :

a) Inspiratoire bruyante (cornage) : laryngée

b) Expiratoire avec wheezing et/ou râles bronchiques (sibilants, ronchi) :

• BPCO

•Crise d'asthme

• OAP

c) Avec râles crépitants :

•OAP

•Pneumopathie aiguë infectieuse

•Fibrose pulmonaire

d) Avec des bruits (murmure vésiculaire) :

•Pneumothorax

•Pleurésie

•Atélectasie

2) DYSPNEE AVEC AUSCULTATION PULMONAIRE NORMALE :

•Embolie pulmonaire

•Péricardite

•Anomalies de la paroi thoracique

•Anémie

•Acidose

•Crises d'angoisse

La douleur thoracique :

La cause peut être extra-thoracique

En cas de douleur thoracique, penser au pied :

•Péricardite

•Infarctus

•Embolie

•Dissection

A - CARACTERES DE LA DOULEUR :

•Facteurs déclenchants

•Durée

•Survenue brutale

•Spontanée

•A l'effort

•Signes associés

•Siège

•Irradiation

B - BILAN :

Toujours après examen clinique

C - CAUSES :

1) TROIS CAUSES PLEURO-PULMONAIRES :

•Embolie pulmonaire

•Épanchement pleural

•Pneumopathie aiguë

2) LA PAROI THORACIQUE :

•Fracture des côtes

3) ORIGINE DIGESTIVE :

•Reflux gastro-œsophagien

•Ulcère de l'estomac

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 19264

loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix