Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

 
Hygiène
Règles de protection contre les risques de contamination
Cours d'Hygiène
 

Les principaux risques aujourd’hui sont l’hépatite B et le SIDA

 

Comment se protéger ?

•Maîtriser sa gestuelle

•Travailler avec méthode

•Mettre des gants

Les gestes a faire :

•Toujours recueillir les objets piquants et tranchants dans les boites ou les conteneurs adaptés, inperforables et de taille adéquate.

•Porter des gants chaque fois qu’on a un contact avec le sang, du liquide organique, les muqueuses, des surfaces ou des matériels souillés, ou lorsque les mains sont lésées.

•Porter une blouse, un masque et des lunettes quand il y a un risque de projection.

•Se laver les mains avant et après chaque soin, immédiatement après un contact avec du sang ou un liquide biologique en utilisant de l’eau et du savon puis en les désinfectant à l’eau de Javel.

•Transporter les tubes de sang ou les examens dans 2 sachets.

•Travailler sur une paillasse ou sur un plan de travail sans tissu.

•Exiger des malades qu’ils mettent leur masque lorsqu’ils sont contagieux.

Les gestes a ne pas faire :

•On ne dégage pas les aiguilles de la seringue à la main.

•On ne recapuchonne plus les aiguilles.

•On ne remplit pas les boites à aiguilles au-delà de la limite.

•On ne laisse pas la vaisselle dans l’évier du poste de soins.

Les 5 niveaux d'isolement :

•L’isolement protecteur pour les malades leucémiques

•L’isolement respiratoire : tuberculose

•L’isolement cutané ou de plaies : grosses infections

•L’isolement entérique : salmonellose

•L’isolement absolu

Les outils de projection :

•Tenue spéciale : blouse, gants, masque, surchaussures

•Boites à aiguilles pour les services hospitaliers

•Fûts pour les laboratoires

•Double sac pour les examens ou les prises de sang

•Savon et essuie-mains à usage unique

•Eau de Javel et alcool

•Linge à usage unique

•Poches rectales

Les précautions a prendre :

Il faut toujours se comporter en considérant la contagion comme maximale.

La meilleure protection contre le VIH n’est pas de prendre des précautions particulières vis à vis d’une catégorie de malades mais d’adopter des mesures de prévention universelles, indépendamment du diagnostic.

Cette attitude permet aussi de ne pas marginaliser le patient qui doit être accueilli dans les meilleures conditions psychologiques.

Tous les malades doivent être considérés comme potentiellement contagieux.

On portera systématiquement des gants pour piquer.

Se rappeler :

•Que le malade n’est pas un pestiféré

•Qu’il a un germe que l’on doit identifier

•Que certaines règles techniques sont indispensables

•Que la protection est double : on protège nous-mêmes et les autres

•Que le sang est un élément important de la contamination

•Que les examens de laboratoires demandent une attention particulière

•Que les déchets sont incinérés

•Que le linge doit être décontaminé

•Que l’usage unique doit être privilégié

•Que l’eau de Javel est le désinfectant approprié pour ce type de désinfection

•Que la chambre du malade doit être décontaminée, nettoyée et désinfectée.

Les voies d'infection :

a) La contamination peut se faire par le linge

•Ne jamais mettre du linge par terre

•Ne rentrer dans la chambre que le linge strictement nécessaire

b) Par le contact avec le malade

c) Par les erreurs de stérilisation

L’utilisation des gants :

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 4948

Copyright 2014 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix