Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer
loading...

 
Psychiatrie
Psychoses psychogènes
Cours de psychiatrie
 


 

La psychose réactionnelle :

A - ETIOLOGIE :

Provoquées sous l'influence d'un événement psychologique.

Nécessité d'un terrain prédisposé :

• Fragilité psychologique

• Vulnérabilité

Existence d'un événement traumatisant.

La notion de stress est éminemment subjective.

Plus la vulnérabilité est grande, plus la quantité de stress déclenchante est minime.

loading...

B - SEMIOLOGIE :

L'état psychotique est très polymorphe : il peut ressembler à une dépression.

La psychose est centrée autour de l’événement qui l’a provoquée.

L'événement traumatique est au centre de la psychose :

• Au centre du délire

• Au centre des hallucinations

Le malade va guérir avec la disparition de la cause du stress.

Si cela dure plus d'un mois, se poser la question de savoir si il s'agit bien d'une psychose psychogène.

C - TRAITEMENT :

Hospitalisation comme pour tout état psychotique aigu.

Soins en milieu psychiatrique.

Sédation aux neuroleptiques.

Antidépresseurs s'il s'agit d'une forme dépressive.

Tranquillisants.

Psychothérapie.

La psychose hystérique :

Survient chez des personnalités hystériques, ou histrioniques

Sur la base de cette personnalité, et sous l'influence d'un stress, peut survenir un syndrome psychotique.

Exemple : le syndrome de Ganser.

Il apparaît chez les prisonniers ou chez les gens soumis à une enquête judiciaire..

Comportement de pseudo-démence.

Mécanisme de défense contre un stress important.

Fugues psychogènes : voyages pathologiques.

Sous l’influence d'un événement stressant, la personne "sort" de sa vie normale et part en se comportant comme quelqu'un d'autre.

Peut durer quelques heures ou plusieurs jours.

Patients présentant des personnalités multiples, bien autonomes les unes des autres.

EFFETS SECONDAIRES DES NEUROLEPTIQUES :

Le traitement principal de la psychose est le neuroleptique.

Effets secondaires :

• Hypotension

• Tachycardie

• Bouche sèche

• Syndrome extrapyramidal ou parkinsonien

La zone extrapyramidale est la partie du cerveau responsable de la coordination des mouvements.

L’inhibition de la dopamine peut entraîner un syndrome extrapyramidal :

• Rigidité musculaire

• Hyperkinésie

• Syndrome de la "roue dentée"

• Torticolis

• Tremblements des membres

On traite ces effets secondaires avec des anticholinergiques.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 5756

loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix