Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

 
Psychiatrie
Psychoses endogènes aiguës
Cours de psychiatrie
 


 

La bouffée délirante aiguë :

A - DEFINITION :

État psychotique aigu d'apparition brutale.

Polymorphisme : beaucoup de choses dans le tableau clinique.

Crise courte.

Diagnostic favorable. Ne dur jamais plus de 2 à 3 semaines.

Au-delà : psychose chronique.

Prodromes quelques jours avant : signes avant-coureurs :

• Insomnies

• Irritabilité

• Angoisses sans raisons Installation brutale de l'état psychotique.

Rupture brutale avec le fonctionnement normal.

B - SYMPTOMATOLOGIE :

Délire :

• Très flou, pas du tout systématisé : pas de système délirant.

• Polymorphe.

• Très intense : le malade est complètement dans la réalité de son délire.

Communication avec l'entourage très perturbée.

Forte participation émotionnelle.

Parfois manifestation d'une euphorie et d'une grande excitation.

Parfois aussi expression d'une grande tristesse et d'un catastrophisme.

Grande mobilité émotionnelle : passage rapide d'un état à l'autre.

Conviction totale de la réalité du délire.

L'autre réalité n'existe plus.

Double orientation : réponses exactes sur l'identité mais en même temps réponses délirantes.

Hallucinations fréquentes, surtout visuelles.

Le patient vit dans un monde onirique, très scénique.

Toutes les perceptions sont perturbées.

Voyages dans le temps et dans l'espace qui peuvent provoquer soit un grand bien-être, soit de grandes frayeurs.

Automatisme mental.

C'est un délire agi.

Son délire pousse le malade à agir immédiatement : voyages pathologiques.

1/3 des cas vont guérir après un épisode unique.

1/3 récidives de bouffées délirantes éventuellement plusieurs fois dans leur vie mais sans dégradation de la personnalité.

1/3 vont se chroniciser et dériver vers la schizophrénie.

Diagnostic différentiel un peu difficile à poser.

Voir s'il ne s'agit pas d'une forme atypique de dépression ou de psychose maniaco-dépressive.

Exclure les états confusionnels successifs à certaines intoxications, en particulier à la drogue (LSD, extasy, amphétamines).

Exclure une manifestation d'ordre hystérique.

C - TRAITEMENT :

Hospitalisation d'urgence. Le patient peut passer à l'acte.

Administration de neuroleptiques par voie injectable.

• HALDOL

Accompagné éventuellement d'un neuroleptique plus sédatif :

• TERCIAN Au bout de 3 à 5 jours, on remplace par le même traitement per os.

Le problème est de savoir combien de temps on continue le traitement.

Le taux de rechute est important si le patient n’est pas traité suffisamment longtemps : 6 mois à un an.

La psychose puerpérale :

A - DEFINITION :

Elle apparaît au cours de la grossesse, après l'accouchement ou pendant la période de lactation.

Parfois apparaît le syndrome du troisième jour : post-partum bleu.

* La mère devient très triste.

* Idées délirantes concernant le bébé ou elle-même Le plus souvent de courte durée et sans suite.

Mais parfois une psychose s’installe entre le 5ème et le 25ème jour.

Elle ressemble à une bouffée délirante aiguë.

Souvent les thèmes délirants sont autour de l'enfant ou autour de la maternité.

Il faut exclure un facteur organique survenu au cours de l'accouchement :

• Modifications hormonales

• S'intéresser aux antécédents psy de la mère et de sa famille.

Tableau clinique de la bouffée délirante aiguë.

Pronostic favorable.

Prendre des précautions pour une nouvelle grossesse.

Constitue rarement le début d'une psychose chronique.

B - TRAITEMENT :

Hospitalisation, éventuellement en psychiatrie dans un service spécialisé "mère/enfant".

Précautions à l'égard du passage à l'acte suicidaire ou infanticide.

Traiter la mère par des neuroleptiques (impossibilité d'allaitement).

Suivi de la mère : immaturité. Travail d'éducation.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 4802

Copyright 2014 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix