Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

fr_badge_google_play.png

 
Endocrinologie
Pathologies des surrénales et de l'hypophyse
Rappel d'endocrinologie
 


 

L’hypophyse :

Fonction gonadotrope :

- la GnRH stimule les hormones hypophysaires LH et FSH, elles même stimulant les fonctions ovariennes et testiculaires.

- dosage de LH et FSH :    

- taux variables selon l’âge, le sexe

- à corréler toujourss aux taux d’oestradiol et de testostérone

- bas à la puberté

- variable selon période du cycle menstruel

- élevés à la ménopause, avec effondrement de l’oestradiol

- test à la GnRH ou LHRH

Fonction thyréotrope :

- dosage de TSH

Ce taux doit être couplé aux valeurs T3 et T4 libres et est exprimé en UI

- hyperthyroïdie : TSH diminue puis T3 et T4 augmente

- hypothyroïdie : TSH augmente puis T3 et T4 diminue

- déficit hypophysaire : T4 diminue alors que TSH est normale ou diminuée

- adénome thyréotrope : T4 augmente avec TSH augmenté ou normale

- Test de stimulation par la TRH : pas de réponse en cas de déficit en TSH

Fonction somatotrope (GH) :

Les taux de GH varient selon de nombreuses conditions physiologiques (stress, exercice physique, sommeil, repas).

Attention à l’interprétation des dosages.

La sécrétion de GH est très variable au cours de la journée