Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer

 
Oto-rhino-laryngologie
Pathologies de l'oreille
Cours d'ORL (Oto-rhino-laryngologie)
 

 

Les otites :

A - OTITE EXTERNE AIGUË :

a) Étiologie :

Germe: staphylocoque

Concerne l'oreille externe

Inflammation du conduit auditif externe Souvent suite à :

 

 

 

 

 

 

 

Traumatisme

Furoncle

Bouchon de cérumen

Bains répétés, en piscine par exemple

b) Signes cliniques :

Douleur intense

Température variable

Hypoacousie de transmission (baisse d'audition)

c) Traitement :

Soins locaux :

Eau oxygénée

Antibiotique local

Calibrage du conduit auditif externe (petites éponges cylindriques creuses "pop"

Antibiotiques par voie générale discutés

B - OTITES MOYENNES AIGUËS :

Inflammation de l'oreille moyenne Germes:

Pneumocoque

Hémophilus influenzé

Streptocoques parfois

Staphylocoques

Deux étapes :

1) OTITE CONGESTIVE :

Stade de début

a) Signes cliniques :

Tympan rouge et congestif

On continue à voir les reliefs (manche du marteau)

Disparition du triangle lumineux (trompe d'Eustache)

Otalgies surtout nocturnes (douleurs de l'oreille)

Souvent associée à une rhino-pharyngite État général peu altéré

Température normale ou légèrement augmentée

b) Traitement :

Antibiotiques

Désinfection rhyno-pharyngique

Surveillance

Corticoïdes

2) OTITE SUPPURÉE :

Stade collecté (collection du liquide)

a) Signes cliniques :

La présence de pus rend le tympan jaunâtre

Tympan bombant : on ne voit plus de relief

Otalgies permanentes

Insomnies

Altération de l'état général

Température à 39°

b) Traitement :

Antibiotiques

Corticoïdes par voie générale :

Célestène, 10 gouttes / kg / jour

Anti-inflammatoires

Favorise l'action des antibiotiques

Paracentèse : trou dans le tympan

Évacue le pus

Soulage la douleur

Permet de faire un prélèvement

Indication de la paracentèse :

Otite bombante

Otite résistant aux antibiotiques: prélèvement

3) AUTRES FORMES :

Pauci-symptomatique (peu de symptômes)

Diarrhées inexpliquées du nourrisson

Latente Virale (bulles sur le tympan)

C - OTITES CHRONIQUES :

a) Signes cliniques :

Otite qui coule depuis plus de 3 mois

Donc existence d'une perforation du tympan

Toute perforation marginale (qui touche le bord du tympan) peut être dangereuse

b) Le cholestéatome :

Tumeur bénigne de nature épithéliale Mais à l'origine de complications redoutables

Primitif (à la naissance)

Secondaire (suite à une perforation marginale)

Dégénérescence des cellules épithéliales du bord du tympan décollé

Il grignote l'os et peut atteindre les organes voisins: vaisseaux, nerfs, oreille interne

Son traitement est exclusivement chirurgical

Les perforations tympaniques sèches ne sont pas des otites

Elles s'opèrent par tympanoplastie

D - LES COMPLICATIONS DES OTITES :

1) INTRATEMPORALES :

a) mastoïdite aiguë :

La fièvre continue à augmenter pendant l'otite

Inefficacité du traitement

La douleur se porte vers l'arrière de l'oreille

Signe de Jacques : disparition du sillon rétro-auriculaire

L'état général s'aggrave

C'est une urgence médico-chirurgicale

Trithérapie :

3 antibiotiques associés

La paracentèse est systématique (pour prélèvement)

b) Paralysie faciale :

Otite moyenne

Rapide et totale quand elle survient

Unilatérale

Otite chronique : cholestéatome

Progressive

Chirurgie

c) Labyrinthite :

Otite moyenne

Installation rapide (diffusion rapide eu germe)

Otite chronique

Installation lente (grignotage de l'os par le cholestéatome)

Signe de la fistule

Destruction de la paroi entre oreille moyenne et interne

Vertiges quand on appuie derrière l'oreille

d) Surdité :

Surdité transmissionnelle : oreille moyenne

Surdité de perception : oreille interne

Mixte

2) COMPLICATIONS INTRACRÂNIENNES :

Méningites purulentes

Abcès

E - CONCLUSION :

Gros progrès de l'antibiothérapie

Diminution de la mortalité infantile (cause importante il y a quelques années)

L'otite dont on meurt est cholestéateuse

Elle se développe à bas bruit (lentement et sans signes cliniques évidents)

Risque de !méningite

Tout homme dont l'oreille coule porte en lui une cause de mort

Les vertiges :

A - PÉRIPHÉRIQUE :

C'est un vertige dit harmonieux Impression de tout voir tourner autour de soi

Signes :

a) Nystagmus horizontal diminué par la fixation

Battement brusque côté atteint

b) Déviation des indexes du côté contraire au nystagmus

B - MALADIE DE MÉNIERES :

Hydrops endolymphatique

Hyperpression de l'endolymphe dans le canal cochléaire

Signes :

Vestibulaire

Cochléaire

a) Évolue par crises intermittentes :

Trépieds de Ménières :

Bourdonnements d'oreilles

Hypoacousie de perception (surdité)

Vertiges

b) Examen :

Nystagmus battant du côté de l'oreille atteinte

Déviation des indexes côté inverse

c) Diagnostic :

Pas de signe patognomonique

d) Évolution :

Participe au diagnostic

Crises à intervalles plus ou moins éloignés

Absence totale de vertiges en périodes intercritiques (entre les crises)

Mais hypoacousie séquellaire

Fin des crises quand destruction fonctionnelle de l'oreille: cophose

Risque de bilatéralisation vers la septième année (pas de vertiges car équilibrage)

e) Traitement :

De la crise

En dehors des crises

Pas de véritable traitement étiologique (traitement des causes)

Lever précoce pour la rééducation

Les surdités :

A - L'OREILLE EXTERNE :

Surdité de transmission

Atrésie du pavillon (pas de pavillon)

Imperforation du conduit auditif externe Bouchon de cérumen

Otite externe aiguë

B - OREILLE MOYENNE :

1) ATTEINTE DU TYMPAN :

a) Perforation :

Traumatique: encoche du Rinne sur les 4000 Hertz

Infectieuse

Otite moyenne

Otite chronique (chirurgie)

b) Déformation du tympan :

Rétraction

Fibrose

Bombement

2) ATTEINTE DES OSSELETS :

a) Dislocation, luxation :

Traumatisme

b) Destruction plus ou moins totale des osselets :

Parotite chronique: cholestéatome

c) Otospongiose :

Ankylose stapédienne (de l'étrier)

Atteint la platine de l'étrier (fixation)

Atteint plus les femmes : familial, génétique

Influencé par les facteurs hormonaux (grossesse, puberté)

Traitement chirurgical :

On retire l'étrier

On le remplace par un piston .

On recouvre la platine avec un morceau d'aponévrose

3) OREILLE INTERNE :

Malformation

Sénescence

Presbiacousie

Traumatisme :

Fracture

Sonore Toxique:

Aminosides, Indocid, Quinine, Aspirine Pressionnel

Maladie de Ménières: hydrops endolymphatique Vasculaire :

Hémorragie

Trombose

Artériosclérose Infectieuse

Otite

Zona

Typhoïde

Causes endogènes .

Diabète (bouche les micro-vaisseaux de l'oreille interne) .

Acide urique

4) LE NERF :

Atteinte du nerf cochléo-vestibulaire (huitième paire crânienne)

Neurinome de l'acoustique : tumeur sur le nerf.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 85025

Copyright 2014 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix