Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Psychiatrie
Paranoïa
Cours de psychiatrie
 


 

Définition :

Terme très ancien, qui vient de l'antiquité grecque. Il signifie "autour de la raison".

Il recouvrait alors toutes les formes de folie.

Aujourd'hui il recouvre une pathologie particulière.

Délire d'apparition tardive : entre 30 et 50 ans.

Début progressif, insidieux.

Mécanisme interprétatif.

Synonyme : la folie raisonnante.

loading...

Étiologie :

A - LA PERSONNALITE :

C’est un facteur très important pour l'apparition de la paranoïa :

La paranoïa s’installe sur une personnalité pathologique.

a) Personnalité paranoïaque :

• Méfiant

• Orgueilleux

• Rigide

• Sthénique

• Fausseté de jugement

b) Personnalité sensitive :

• Introverti

• Timide

• Sensible au jugement des autres

• Problèmes relationnels

D - DIFFERENTES THESES :

Deux courants :

a) Trouble de la personnalité :

Facteur déclenchant qui entraîne une décompensation

b) Psychose révélée par un facteur déclenchant.

E - L'EXPLICATION PSYCHANALYTIQUE :

a) Freud :

Il parle d'une position narcissique de repli sur soi-même.

Surinvestissement du moi.

Incapacité d'établir une relation avec l'objet (tout ce qui est extérieur à l'individu).

Mécanisme projectif qui permet d'objectiver son agressivité.

Le paranoïaque projette à l'extérieur de lui ses pulsions agressives.

Il ne peut les voir en lui, donc il les place en face de lui.

b) Lacan :

Il avance l'idée que les paranoïaques recherchent inconsciemment une punition.

Symptomatologie :

A - SEMIOLOGIE :

Le patient interprète tout autour de lui.

Rien selon lui ne se passe par hasard. Le délire est logique, structuré, systématisé.

Le patient a une conviction absolue dans son délire.

Parfois transmis aux proches.

B - LES THÈMES LES PLUS RÉPANDUS :

a) La persécution :

Le patient estime faire l’objet d’une constante malveillance.

b) Le délire sensitif ou délire de relation :

c) Les délires passionnels :

Participation très importante des émotions

Le délire est accompagné de mouvements passionnels qui peuvent déboucher sur de l'agressivité

Le délire peut être interprétatif ou intuitif

* l'érotomanie

* le délire de jalousie

* le délire de revendication : quérulents

d) Les délires hypochondriaques :

Délire sur le fait d'être constamment malade.

e) Paranoïa d'involution :

Chez les personnes âgées.

Liée à des pertes de mémoire.

Pensent qu'on leur vole tout.

Traitement :

Très difficile.

Nécessite parfois un internement.

a) Chimiothérapie :

• Neuroleptiques en cas de crise, en petite dose : HALDOL

• L'hospitalisation doit être courte : période de crise, risque de passage à l'acte

b) Psychothérapie :

Éviter de raconter au patient qu'il est délirant.

Si vous lui dites cela, vous passez dans le camp des ennemis.

Essayer simplement de le renforcer dans son fonctionnement réaliste.

Le paranoïaque peut avoir par ailleurs une vie sociale normale.

Possibilité d'atténuation mais pas de guérison.

Diagnostic plus favorable dans le délire sensitif :

Composante dépressive sur laquelle on peut intervenir.

C'est un délire qui peut disparaître.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 9887







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix