Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Santé Publique
Objectifs en santé publique
Cours de santé publique
 


 

A) DÉFINITION DE L'ÉPIDÉMIOLOGIE :

C’est la science descriptive qui permet :

•L’étude de la fréquence des maladies dans divers groupes de la population.

•Le suivi de leur évolution

•D’émettre des hypothèses sur leur étiologie.

•De juger des progrès accomplis.

loading...

B) LES 4 OBJECTIFS DE L'ÉPIDÉMIOLOGIE :

1) Juger de l’importance d’un problème.

2) Surveillance sanitaire systématique.

3) Formuler des hypothèses et de les vérifier.

4) Juger des progrès accomplis : chute de la mortalité et/ou de la morbidité.

C) LES 3 CRITÈRES D'IMPORTANCE D'UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE :

1) Sa fréquence d'apparition : prévalence, incidence.

2) Sa gravité physique, économique et sociale : morbidité, mortalité.

3) L’absence d’un traitement efficace.

D) LES 3 NOTIONS DE GRAVITÉ D'UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE :

1) Physique

2) Économique

3) Sociale

E) LES 3 MOYENS DE L'ÉPIDÉMIOLOGIE :

1) Descriptif : où, quand, comment... (état des lieux).

2) Étiologique : hypothèses sur la causalité de certains facteurs.

3) Évaluatif : évaluation des mesures prises, des actions mises en place.

F) DÉFINITION D'UNE ENQUÊTE ÉPIDÉMIOLOGIQUE :

Procédure visant à rechercher, à rassembler, à recueillir des informations sur l'état de santé d'une partie ou de la totalité d’une population (sujets sains et/ou malades).

G) LES 4 MODES DE CLASSIFICATION DES ENQUÊTES ÉPIDÉMIOLOGIQUE :

1) La population (choix des sujets) : échantillonnage le plus représentatif possible.

2) La durée (le temps) :

•Transversale : à un instant T

•Longitudinale : suivi d’une population dans le temps

3) Les moyens :

•Descriptive

•Étiologique

•Analytique (ou évaluative)

4) La procédure :

•Enquête expérimentale : essai thérapeutique

•Enquête d'observation : fumeurs / non fumeurs.

H) SAVOIR RECONNAÎTRE LES DIFFÉRENTS TYPES D’ENQUÊTES :

1) Descriptives :

•Elle décrit l’état de santé d'une population grâce à des indicateurs.

•Elle permet une description temporo-spaciale : que se passe-t-il à tel endroit, à tel moment ?

2) Analytiques :

a) Longitudinales :

•Cohorte : différenciation des sujets exposés et des sujets non exposés.

Lien de cause a effet entre les facteurs de risques et la maladie.

Ces enquêtes sont prospectives : que va-t-il se passer ?

•Cas / témoins : groupe malade, groupe non malade (groupe témoins).

On se renseigne sur le passé des personnes observées : que s’est il passé ?

Ces enquêtes sont dites rétrospectives.

Mise en évidence du lien de causalité.

b) Transversales :

•Prévalence : que se passe-t-il ?

On prend une photo à un instant T, on essaie de comprendre ce qui se passe.

Pas de critères d’inclusion.

I) LES 3 TYPES DE BIAIS :

1) Biais de sélection : échantillon non représentatif.

2) Biais de classement : classement d’un sujet sain dans un groupe de malades.

3) Facteur de confusion : expositions jointes (âge, sexe, groupe socio-économique).

J) CONTRÔLE DES BIAIS : CORRECTION

Se fait au moment du protocole

Exemple : questions fermées.

Correction du facteur de confusion au moment de l’analyse.

K) DÉFINITION ET BUT D'UN INDICATEUR DE SANTÉ :

Définition :

Variable pouvant être mesurée et qui permet de mesurer l’état de santé d’une population.

But :

•Mesurer l'état de santé d'une population.

•Classer les problèmes de santé

•Dégager des choix prioritaires

•Présenter à la population et aux décideurs des solutions clairement argumentées.

Trois grands types :

1) Indicateurs de résultats

a) Morbidité

•Dit statique : prévalence

•Dit dynamique : incidence

b) Mortalité

•Taux brut de mortalité : global

•Létalité : pour une maladie particulière

2) Indicateurs de qualité de vie

•Espérance de vie sans incapacité

3) Indicateurs de moyens

•Permettent de mesurer la qualité des soins

L) DÉFINITION ET CALCUL : PRÉVALENCE, MORBIDITÉ ET TAUX D'INCIDENCE

La prévalence : nombre de sujets atteints de la maladie

                               population étudiée

La prévalence est égale à l’incidence multipliée par la durée de la maladie : I X d

Le taux d'incidence : nombre de nouveaux cas survenus pendant 1 durée donnée

nb de personnes à risque étudiées pendant la période en pers/année

La morbidité : nombre de malades

                    population totale

M) TAUX DE MORTALITÉ BRUT ET SPÉCIFIQUE :

Taux brut de mortalité : nombre de décès = 0/00 (France = 9 0/00)

                                 personne année

Taux spécifique de mortalité (ou létalité) pour une maladie donnée :

    nombre de décès dus à la maladie      

nombre de nouveau cas dus à la maladie

N) DÉFINITION DE LA MESURE D'ASSOCIATION ET CALCUL :

Indicateur mettant en évidence un lien de causalité entre une maladie et un facteur.

Faite à partir d’une étude longitudinale (exemple : tabac / cancer).

Cette mesure s'appelle aussi le risque relatif : risque d’être malade chez les gens exposés par rapport au risque d’être malade chez les personnes non exposées.

RR = Probabilité M+ / E+

        Probabilité M+ / E-

 

RE+ = 1 (l'exposition n'est pas liée à la maladie)

RE-

 

ou   probabilité d’être malade sachant qu'on est exposé

      probabilité d'être malade sachant qu'on n'est pas exposé

Si le rapport est > 1 (l'exposition est liée à la maladie)

Si le rapport est < 1 (si exposition, moins de chance d’être malade) ODD Ratio

O) CALCUL ET DÉFINITION DE SENSIBILITÉ, SPÉCIFICITÉ, VALEUR PRÉDICTIVE NÉGATIVE ET POSITIVE :

Sensibilité : capacité à détecter les sujets malades.

                                                           vrai positif             

                                               vrai positif + faux négatif

Spécificité : capacité du test à définir les sujets sains.

                                                           vrai négatif           

                                               vrai négatif + faux positif

Valeur prédictive : capacité du nouveau test de permettre un jugement correct sur la maladie.

•Valeur prédictive positive : probabilité que le sujet soit réellement malade quand le test est positif.

                                                           vrai positif           

                                               vrai positif + faux positif

•Valeur prédictive négative : personnes qui sont saines.

                                                           vrai négatif            

                                               vrai négatif + faux négatif

SANTÉ PUBLIQUE

P) DÉFINITION ET CONCEPTS DE SANTÉ PUBLIQUE :

OMS : la santé est un état complet de bien être, tant physique que mental, psychologique et social qui ne consiste pas seulement en l'absence de maladie ou d'infirmité.

La santé publique : c’est l’étude et la gestion des maladies pour une amélioration du bien être des malades (épidémiologie, économie, démographie).

Q) LES OBJECTIFS DE LA SANTÉ PUBLIQUE :

1) Elle détermine les besoins de santé d'une population en fonction de priorités : sociales, politiques, notion de santé.

2) Elle élabore une stratégie pour répondre à ces besoins : pas forcément médicale.

3) Elle évalue la stratégie adoptée.

R) LES 5 CHAMPS D'APPLICATION DE LA SANTÉ PUBLIQUE :

1) La démographie

2) L’économie

3) La sociologie

4) L’épidémiologie 5) Le droit

S) DÉFINITION DE LA PRÉVENTION PRIMAIRE, SECONDAIRE ET TERTIAIRE :

1) Prévention primaire : réduire les causes et les facteurs de risques des maladies.

2) Prévention secondaire : éviter l'apparition de la maladie par un dépistage précoce.

3) Prévention tertiaire : éviter l’aggravation de la maladie, protéger la qualité de vie des patients et aider à leur réinsertion.

T) LES OUTILS D'OBSERVATION EN SANTÉ PUBLIQUE :

1) Statistiques et épidémiologie

2) Sociologie

3) Ethno-anthropologie.

U) LES MOYENS D'ACTION EN SANTÉ PUBLIQUE :

1) Les sciences politique et juridique

2) Les sciences de la communication

3) L’éducation de santé

4) La promotion de la santé

5) Prévention et soins de santé primaire.

V) LES 12 PROBLÈMES PRIORITAIRES DE SANTÉ PUBLIQUE :

1) Les accidents de la route et du travail

2) Les cancers : poumon, voies aéro-digestives, sein, utérus

3) Le SIDA et les maladies sexuellement transmissibles

4) La santé mentale : dépressions, suicides

5) Les handicaps et la dépendance

6) La toxicomanie

7) La mortalité périnatale

8) Les accidents médicamenteux et les infections nosocomiales

9) Les mauvais traitements à enfants

10) La douleur

11) Le mal de dos

12) Les maladies cardio-vasculaires

W) DÉFINIR L'IMPORTANCE DE LA DÉMENCE :

1) Fréquence : elle a augmenté du fait du vieillissement de la population.

2) Gravité : c’est un handicap lourd nécessitant une prise en charge à long terme.

3) Absence de thérapeutique : pas de traitement efficace pour la démence sénile.

X) DÉFINITION DE LA VIEILLESSE SELON L’OMS :

3ème âge : âge de la retraite = plus de 60 ans 4ème âge : apparition d’un handicap

Y) LES 2 GRANDS PRINCIPES DU SYSTÈME DE SANTÉ EN FRANCE :

1) Liberté

2) Contrôle

Z) RÔLE DE L’ÉTAT DANS LA SANTÉ PUBLIQUE :

1) Prise en charge des problèmes généraux de la santé publique.

2) Formation des personnels de santé.

3) Régulation entre l’offre et les besoins de soins.

4) Régit le fonctionnement des hôpitaux publics.

5) Surveillance du fonctionnement de la protection sociale.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 65460







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix