Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Soins infirmiers
Manque de connaissance (diagnostic infirmier)
Soins infirmiers
 


 

Evaluer la disposition du patient a apprendre et ses besoins en matière d'apprentissage :

*Interroger le patient sur l'état de ses connaissances quant à ses besoins actuels et futurs.

*Apprécier l'aptitude du patient à apprendre : il peut être incapable d'apprendre pour des raisons d'ordre physique, affectif ou mental.

loading...

*Rechercher les signes d'évitement face à l'information : parfois il peut s'avérer nécessaire de laisser le patient souffrir des conséquences du manque de connaissances avant qu'il ne soit prêt à accepter l'information.

*Dresser une liste des personnes clés proches du patient ayant besoin d'information.

Evaluer les autres facteurs influant sur le processus d'apprentissage :

*Noter les facteurs d'ordre personnel : âge, sexe, milieu social et culturel, religion, expérience de la vie, degré de scolarité, sentiment d'impuissance, etc.

*Déceler les obstacles à l'apprentissage : barrières linguistiques (patient d'origine étrangère); troubles ou déficits physiques (aphasie); inactivité (maladie aiguë, intolérance à l'activité).

*Apprécier les aptitudes du patient et les possibilités qu'offre la situation.

Il peut se révéler nécessaire de fournir l'information à la personne clé dans la vie du patient ou au personnel soignant.

Evaluer les motivations de la personne clé dans la vie du patient :

*S'enquérir des facteurs de motivation de la personne clé dans la vie du patient.

*Fournir des informations pertinentes à la situation.

*Donner des renforcements positifs au patient, de préférence aux renforcements négatifs tels que les critiques ou les menaces.

Etablir un ordre de priorités avec le patient :

*Définir le besoin le plus urgent, tant du point de vue du patient que de celui de l'infirmière.

*Demander au patient de définir son besoin d'apprentissage et en discuter avec lui.

Etablir le contenu a intégrer a l'enseignement :

*Dresser la liste des notons cognitives dont le patient devra se rappeler : domaine du savoir.

*Dresser une liste des éléments de contenu reliés à des émotions, à des attitudes et à des valeurs : domaine du savoir être.

*Dresser la liste des habiletés (psychomotrices, interpersonnelles, intellectuelles) ou autre que le patient devra acquérir : domaine du savoir faire.

Fixer des objectifs :

*Énoncer des objectifs dans les mots du patient.

*Formuler les résultats escomptés.

*Préciser le degré de performance acceptable, le temps pour y arriver et si les objectifs sont à long ou à court terme.

*Inclure des objectifs d'ordre affectif : réduction du stress, par exemple.

Déterminer les méthodes d'enseignement a utiliser :

*Définir le mode d'accès à l'information du patient : visuel, auditif, kinesthésique, gustatif ou olfactif; et s'en servir pour déterminer les méthodes d'enseignement.

*Intéresser le patient et la personne clé (ou ressource) dans sa vie, en variant les méthodes utilisées : matériel d'enseignement programme, matériel audiovisuel, exposé avec périodes de questions, etc.

*Mettre le patient en contact avec des personnes ayant des problèmes semblables : conférences, groupes de soutien.

*Choisir les méthodes en tenant compte des individus et des situations :contrat d'apprentissage, séances d'informations avec l'équipe multidisciplinaire, enseignement par les pairs, etc.

Interactions avec les autres besoins et actions en découlant :

1) Respirer :

Non connaissance relative à l’hygiène respiratoire.

Apprendre à :

•Aérer les pièces, ne pas rester dans une pièce viciée

•Ne pas fumer

•Avoir une bonne amplitude respiratoire

•Éviter de respirer par la bouche quand il fait froid

2) Boire et manger :

Risque de déficit ou d'excès alimentaire.

Apprendre :

•Groupes d'aliments

•Rations caloriques en fonction de l'activité

3) éliminer :

Non connaissance des moyens de se détendre.

Proposer différents moyens.

4) Se mouvoir, maintenir une bonne posture.

Non connaissance de l'hygiène des mouvements et des principes d’ergonomie peut entraîner déformations, des accidents. Apprendre :

•Les bonnes postures

•Les principes d'ergonomie

•Les facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires

5) Dormir, se reposer :

Non respect des conditions d'un bon repos.

Apporter des connaissances sur l'hygiène du sommeil : qualité et quantité.

6) Se vêtir, se dévêtir :

Port de vêtements inadaptés à la température, à l'activité, à l'âge, etc.

Apprendre à choisir le vêtement approprié.

7) Maintenir la température du corps :

Méconnaissance des moyens :

•Pour maintenir une température ambiante satisfaisante

•Pour éviter les coups de chaleur ou un refroidissement

Informer sur la température souhaitable des pièces.

Apprendre à rafraîchir une pièce sans provoquer un courant d'air.

Expliquer comment éviter les coups de chaleur et les refroidissements : personnes âgées, enfants.

8) Être propre :

Non respect des principes d’hygiène : malpropreté et altération des téguments.

Informer des risques infectieux et parasitaires. apporter des informations sur l’hygiène corporelle.

9) éviter les dangers :

Méconnaissance des moyens de prévention et des risques.

Insuffisance des connaissances ==> insécurité ==> anxiété, agressivité. Informer sur la nécessité de se préserver des risques de maladie.

Apporter les connaissance sur la vaccination.

Apporter les connaissances appropriées pour lever le sentiment d’insécurité.

10) Communiquer :

Non connaissance de la langue, des coutumes, des cultures, peut entraîner une difficulté à communiquer.

Faciliter les rencontres avec les personnes de même culture.

Essayer de connaître les coutumes de la personne et les respecter dans la mesure du possible.

11) Agir selon ses croyances et ses valeurs :

L'ignorance des possibilités de pratiquer sa religion peut entraîner la non satisfaction de ce besoin.

Informer des possibilités :

•De rencontrer le ministre de son culte

•De participer aux célébrations existantes

Favoriser l'expression de la personne sur ses désirs par rapport à ses croyances.

12) Se réaliser :

Le manque de connaissances peut entraîner une dévalorisation, un sentiment d'infériorité. Valoriser ce que fait la personne.

L'encourager et la féliciter pour ce qu'elle fait.

13) Se récréer :

Le manque de connaissance sur les activités récréatives possibles peut entraîner la non satisfaction de ce besoin.

Risque de pratiquer des activités récréatives inadaptées.

Informer des possibilités :

•Bibliothèque

•Location télé

•Utilisation de sa propre radio ou de son magnétophone.

•Informer des activités souhaitables en fonction de l'âge et de l'état de santé.

Faciliter l'apprentissage :

*Fouiner au patient les informations et les directives écrites à consulter au besoin.

*Adapter le rythme et l'horaire des séances d'information et lors des activités d'apprentissage aux besoins du patient.

*Susciter la participation du patient pendant les séances d'information et lors de l'évaluation.

*Créer un climat propice à l'apprentissage.

*Maîtriser les facteurs relevant de l'enseignement : vocabulaire, vêtements, style, connaissance du sujet et aptitude à communiquer efficacement l'information.

*Commencer l'enseignement par des notions familières au patient et progresser vers de nouvelles informations en allant du plus simple au plus complexe.

*Choisir de présenter d'abord les notions qui provoquent le plus d'anxiété, si celles-ci entravent le processus d'apprentissage, afin de lui donner le sentiment de pouvoir agir sur la situation.

*Fournir une rétroaction au patient (c'est-à-dire un renforcement positif) et une évaluation des apprentissages théoriques et de l'acquisition d'habiletés.

*Servir de modèle et répondre avec précision aux questions pendant la prestation des soins courants, le service des repas, la distribution des médicaments ou l'exécution de toute autre activité de soins infirmiers.

Remarque :

Il faut se rappeler que l'enseignement n'est pas toujours structuré et qu'il peut se faire spontanément et sur une base continue.

*Inviter le patient à appliquer les informations reçues dans tous les domaines utiles : en situation, dans son milieu, pour ses besoins personnels.

Prodiguer un enseignement visant le mieux-être du patient :

*Donner au patient le numéro de téléphone d'une personne qui pourra répondre à ses questions et confirmer l'exactitude des informations reçues.

*Inventorier les groupes de soutien et les services communautaires disponibles.

*Informer le patient sur les autres sources d'informations (livres, périodiques, cassettes, etc.) susceptibles de l'aider à approfondir ses connaissances.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 9040







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix