Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Appareil locomoteur
Luxation sterno-claviculaire
Cours de l'appareil locomoteur
 


 

Antérieure (96%) :

Mécanique des luxations antéro-interne :

Chute sur la main

Rotation externe et abduction

Parfois, traumatisme en abduction et rotation externe

Rarement chez l’enfant.

loading...

Clinique :

Tête humérale palpable en avant.

Saillie de l’acromion en dehors (signe de l’épaulette).

Vacuité de la glène

Bras en abduction et rotation externe.

Paraclinique :

Tête pas en face de la glène

Se projette en avant ou en dessous

Dépister fracture du trochiter et encoche de la tête.

Complications :

Lésions vasculaires axillaires

Paralysie du circonflexe Paralysie du plexus brachial.

Traitement :

C’est une urgence (compression médiastinale), réduction sous anesthésie générale ou non.

Traction dans l’axe du membre avec contre appui dans l’aisselle

La réduction peut-être instable si fracture de la glène.

Faire toujours une radio de contrôle après réduction.

Bandage : durée d’immobilisation de 3 semaines, puis rééducation. Les « associés » :

• Fractures du trochiter : si le fragment est en place, faire contention en rotation neutre de l’épaule.

• Instabilité chronique : sports concernés (rugby, tennis, hand), qui est favorisé par une hyperlaxité constitutionnelle.

Traitement des luxations récidivantes antérieures :

Opération de Bankart : capsuloplastie antérieure (application capsule contre os)

Transposition coracoïdienne : procédé de Latarjet (ou buttée d’épaule).

Formes particulières de luxations :

Luxation erecta (bras en l’air):

Traumatisme en abduction.

Réduction en tirant en abduction.

Postérieure (4%) :

A - mécanique :

Chute sur la main avec bras en rotation interne.

Choc direct antérieur sur l’épaule

Crises comitiales (épilepsie), électrocution.

B - clinique :

Tête humérale en arrière

Vacuité de la glène

Mobilisation douloureuse, impossible !

Ne pas mobiliser quand il y a une encoche (risque de fractures).

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 5967







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix