Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Ophtalmologie
Protocole d'instillation des collyres
Cours d'Ophtalmologie
 
 
 

L'instillation de collyres consiste à verser goutte à goutte des collyres dans l'oeil.

Précautions avant l'instillation :

S'assurer que le patient ne porte pas de lentilles de contact Vérifier :

loading...

• la concentration

• la coloration

• l'aspect

• la posologie

Prévenir le patient que certains collyres entraînent des sensations de brûlure et de démangeaison

Respecter un certain ordre d'instillation: la néosynéphrine se met en dernier (vasoconstricteur)

Un collyre ouvert se conserve 15 jours maximum (parfois moins)

Prendre garde aux risques d'allergie: l'atropine peut être remplacée par le sulfate de duboisine

Nécessité de connaître les antécédents médicaux du patient :

• certains collyres ont des contre-indications absolues (se référer au tableau)

Matériel :

• Plateau

• Haricot

• Cigarettes oculaires (cotons cylindriques)

• Sérum physiologique

Technique :

Se laver les mains

Se placer face au patient

Lui demander de lever la tête et de regarder vers le haut

Tirer légèrement la partie externe de la paupière inférieure vers le bas avec la cigarette oculaire Ne pas mettre la goutte sur la cornée la faire tomber dans le cul de sac conjonctival

Éviter la fuite vers le canal lacrymal Instiller le collyre à l'angle externe de l'oeil

Attention de ne pas toucher la paupière ni la conjonctive avec le compte-gouttes

Éventuellement :

Comprimer la partie haute de la racine du nez pour limiter le passage dans les fosses nasales

Essuyer le surplus de collyre qui coule sur la joue après la fermeture de la paupière

Toujours respecter la prescription et les dosages.

Surveillance :

a) Locale :

• Possibilité de réactions allergiques: prurit, oedème

• Sensation de chaleur

• Picotements lors de l'instillation

• Rougeur oculaire

• Larmoiement

b) Générale :

• Bouche sèche

• Douleurs abdominales

• Rythme cardiaque

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 12706







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix