Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...
 
Pneumologie
Infections respiratoires
Cours de pneumologie
 


 

Généralités :

Infection respiratoire basse : 44 ‰ de bronchite (très fréquent), 4 ‰ de pneumonie.

Personne âgé et les tous petits sont les plus touchés.

C’est la 3ème cause de mortalité dans le monde (8,5%), plus sévère dans les pays en voie de développement.

Cause fréquente de consultation, d’hospitalisation, de décès. Elles sont à l’origine de 24 millions de prescription d’antibiotiques.

loading...

La bronchite aiguë communautaire (très fréquent) :

Elle est du a des virus pour la plupart donc pas besoin d’antibio.

Symptôme principal : toux (longue car désencombrement des bronches)

Cliniquement :

- infection des voies aériennes supérieures

- toux qui persiste

Pas forcément besoin de traitement, peut guérir tout seul.

III) La pneumonie (moins fréquente que la pneumonie)

Elle est du a une bactérie donc un traitement par antibio est obligatoire.

Pas d’infection des voies aériennes supérieures mais des voies aériennes inférieures.

Lors d’une pneumonie : douleur sur le côté, dyspnée, impression de gravité, la fréquence respiratoire et le pouls augmentent, le patient a des frissons et sa température augmente aussi. Germes responsables :

- streptococcus pneumoniae (ennemi n°1)

- mycolasma pneumoniae

- chlamydiae pneumoniae

- legionella pneumophila (commence petit mais finit mal)

- pneumocoque -> grave, se voit particulièrement chez les plus de 40ans.

- mycoplasma, chlamydiae -> chez les jeunes

-legionella (s’attrape par une source d’eau mais assez rare) Examen complémentaire :

- radio

- NFS (pour voir si augmentation des GB)

Après le diagnostic de la pneumonie :

Les signes de gravité d’une pneumonie qui impose une hospitalisation :

- fz respi > 30

- pouls > 120

- TA < 90 de maxima

- troubles de la conscience

Traitement :

- Pneumocoque -> Amoxicilline 1g x3 / js -> Ketolides

- Mycoplasme ou chlamudiae -> Macrolides

- Legionelle -> Macrolides

Pour les 3 -> nouvelle fluoro quinolone

- Cas particulier :

Pneumopathie chez personne diminuée défensivement (sujet à risque de germes particuliers : toxico, PA qui fait des fosses routes, diabétique, cirotique) :

- staphylococcus auréus

- klebscielle pneumoniae

- anaérobies -> augmentin (antibio)

- escherichia coli (IV)

Pneumoniae nosocomiale (résistant)

Traitement en fonction du germe.

Pr légionelle : recherche d’antigène dans les urines

Exacerbation de bronchite chronique :

Augmentation du vol des crachats

Augmentation de la dyspnée -> antibio (ketolides -> ketek®, Augmentin®)

Modification de la couleur

Germes :

- streptococcus pneumoniae

- hemophilus influenzae

- branhamella cattarhalis

Le bronchitique chronique de ce cas fait de plus en plus de surinfection et sont de plus en plus grave et les germes sont de plus en plus résistant.

Pneumoniae du patient immuno déprimé :

1) Neutropénie (aplasie)

Lors de chimio par exemple. .. (plus de GB)

Apparition de germes : staphylococcus aureus, bacille gramm -, aspergillus

2) immunoglobuline (LB -> déficit) hemophylus infuenzae, staphylocoque pneumoniae.

3) Macrophages, LT, CD4 (lors du sida par ex)

Pneumocystose, tuberculose, cytomegalovirus, cryptocoque.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 4016







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix