Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer
loading...

 
Gynécologie
Formation et maturation des cellules sexuelles (Gamétogenèse)
Cours de Gynécologie
 
 
 

Définition :

Alors que toutes les cellules de l'organisme possèdent un nombre constant de chromosomes, dit nombre diploïde qui est de 46 pour l’espèce humaine, les cellules sexuelles, ou gamètes, sont l'aboutissement d'un mode de division particulier qui aboutit à la formation de cellules ne possédant que la moitié du nombre normal de chromosomes.

loading...

Ces cellules sont dites haploïdes.

Elles ne contiennent chez l'être humain que 23 chromosomes.

Le processus qui aboutit à cette formation de cellules haploïdes s'appelle la méiose.

Les stades de la gamétogenèse :

1) LA PHASE DE MULTIPLICATION :

Les cellules souches de la lignée sont les cellules germinales, qui possèdent 2n chromosomes : cellules diploïdes.

Elles se multiplient par mitose normale : qui ne réduit pas le nombre des chromosomes.

Cette multiplication aboutit à la formation de gonies qui possèdent également 2n chromosomes :

•Spermatogonies pour le sexe masculin

•Ovogonies pour le sexe féminin

2) LA PHASE D'ACCROISSEMENT :

Elle est caractérisée par le doublement de la quantité d'ADN contenue dans le noyau de la gonie.

Ainsi se forment :

•Les spermatocytes I pour le sexe masculin

•Les ovocytes I pour le sexe féminin

Ces cellules possèdent encore 2n chromosomes.

3) LA PHASE DE REDUCTION CHROMATIQUE :

Les spermatocytes I ou les ovocytes I subissent alors la division méiotique ou méiose qui aboutit à la formation de cellules ne contenant plus que n chromosomes.

Dans le sexe masculin, la division de chaque spermatocyte I aboutit à la formation de 2 spermatocytes II.

Dans le sexe féminin, la division de chaque ovocyte 1 aboutit à la formation d'un seul ovocyte 1 et d'un globule polaire : cellule petite, qui n'aboutira pas à la formation d'un gamète.

4) LA PHASE DE MATURATION :

Chacune des cellules formées à la phase précédente se divise une nouvelle fois pour former 2 nouvelles cellules à n chromosomes.

Dans le sexe masculin, cette division aboutit à la formation des spermatides.

Dans le sexe féminin, la division de l'ovocyte II donne 1 ovotide, ou globule mûr, et un globule polaire.

La division du premier globule polaire donne à nouveau 2 globules polaires.

À partir de chaque ovocyte I se forment donc 1 ovule et 3 globules polaires.

Ces derniers sont voués à la dégénérescence.

5) LA SPERMIOGENESE :

Elle n'a lieu que chez le sexe masculin.

Elle aboutit à la transformation de chaque spermatide en un spermatozoïde.

Les phénomènes particuliers de la gamétogenèse :

Ce sont :

•La réduction du nombre de chromosomes par la méiose

•Le brassage du matériel génétique lors de la méiose

Chaque paire de chromosomes étant constitué d'un chromosome d'origine paternelle et d'un chromosome d'origine maternelle, le résultat le plus apparent de la méiose est la séparation des éléments de chaque paire, et leur migration vers une des cellules filles.

Le brassage du matériel génétique est le résultat de processus complexes.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 17056

loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix