Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Neurologie
Examens en neurologie
Cours de Neurologie
 


 

L'examen de l'œil :

1) PREPARATION :

Dans le cas où un fond d'œil doit être fait, s'assurer que les autres examens ont été pratiqués par le médecin avant de préparer l'œil :

•Réactivité pupillaire

• Isocorie : égalité de diamètre des deux pupilles

loading...

Pour dilater la pupille, on utilise un collyre mydriatique : MYDRIATICUM.

La dilatation de la pupille va permettre d'examiner la rétine.

2) ANOMALIES LES PLUS FREQUENTES DE LA RETINE :

•Œdème

•Hémorragie

•Décoloration papillaire : correspond à l'atrophie du nerf optique

3) EXAMEN DU CHAMP VISUEL :

Exploration de la surface de vision accessible par la rétine.

En fonction de l'accident vasculaire, de la zone où il s'est produit, on aura une amputation plus ou moins importante du champ visuel.

On peut avoir :

•Agrandissement de la tache de Mariotte

•Un scotome : tache au niveau de la rétine

•Une hémianopsie : affaiblissement ou perte de la vue dans une moitié du champ visuel

•Une dyschromatopsie : difficulté à reconnaître les couleurs

Ce champ visuel va permettre l'étude de la motilité oculaire : de vérifier s'il y a une paralysie.

L'électroencéphalogramme (ECG) :

Il permet l'enregistrement de l'activité électrique spontanée du cortex cérébral par des électrodes disposées sur le scalp.

C'est un moyen légal de déterminer la mort encéphalique.

L'électromyogramme (EMG) :

Il permet d'enregistrer l'activité électrique des muscles.

Il donne la mesure des vitesses de conduction motrice et sensitive des nerfs périphériques.

Le potentiel évoqué :

Examen complémentaire du précédent.

Technique neurophysiologique récente de mesure de la conduction de l'influx sensoriel dans les voies nerveuses périphériques et centrales.

On plante des aiguilles dans le cuir chevelu.

Étude du liquide céphalo-rachidien (LCR) :

1) PHYSIOPATHOLOGIE :

Il occupe :

•Les espaces sous-arachnoïdiens

•Les espaces ventriculaires intracérébraux

Il contient :

•Des protéines

•Du glucose

•Du chlorure de sodium

•Des lymphocytes

Tout blocage à l'écoulement ou à la résorption du LCR sera à l'origine d'une hyperpression dont le résultat sera une augmentation du volume ventriculaire, ou hydrocéphalie.

Une multiplication bactérienne ou virale dans le LCR est responsable d'une méningite.

Une rupture vasculaire dans les espaces ventriculaires ou sous-arachnoïdiens entraîne un LCR hémorragique.

2) TECHNIQUE DE PRELEVEMENT :

La ponction lombaire.

On peut pratiquer une ponction lombaire sous-occipitale.

Chez le nourrisson, on peut la pratiquer dans la fontanelle.

3) RESULTATS PATHOLOGIQUES :

Selon la couleur du liquide céphalo-rachidien :

• LCR rouge ou rosé, ne coagulant pas : hémorragie méningée

• LCR trouble ou purulent : méningite purulente

• LCR clair avec des réactions cellulaires anormales et anomalies biochimiques : méningite à liquide clair

Les radiographies :

1) RADIOGRAPHIES DU CRANE :

Elles permettent d'apprécier l'état de la voûte, de la base, des différents orifices ; et dans certains cas de soupçonner une anomalie intracrânienne.

a) Au niveau de la voûte :

•Fracture

•Images d'un processus tumoral

Chez l'enfant : une jonction prématurée des sutures.

b) Au niveau de la base :

•Anomalie osseuse

•Agrandissement de la selle turcique faisant suspecter une tumeur hypophysaire

2) RADIOGRAPHIES DU RACHIS :

Le rachis doit être étudié en entier.

Myélographie et saccoradiculographie :

1) LA MYELOGRAPHIE :

Examen qui tend à disparaître.

Il a pour but de visualiser les rapports entre le contenu (moelle et racines) et le contenant (canal rachidien et dure-mère) du rachis.

On pratique encore la myélographie à l'amipaque.

2) LA SACCORADICULOGRAPHIE :

Elle permet de visualiser :

•Le cul-de-sac dural

•Les racines lombaires inférieures et sacrées

On utilise un produit de contraste.

Le doppler :

C'est un examen non douloureux, qui peut être réalisé très rapidement.

Il est peu coûteux.

Son principe repose sur la modification de fréquence subie par les ultrasons qui se réfléchissent sur un élément mobile.

Les globules rouges contenus dans le flux sanguin jouent ce rôle de réflecteur.

En neurologie, on explore :

•Les carotides

•Les artères sous-clavières et vertébrales

•Les artères ophtalmiques Lésions qu'il permet de détecter :

•Rétrécissement de calibre d'une artère

•Thrombose artérielle

•Lésion d'une artère vertébrale

Le scanner ou tomodensitométrie :

1) SCANNER CEREBRAL :

Il mesure le coefficient d’absorption des rayons X par les diverses structures intracrâniennes et médullorachidiennes.

C'est un examen rapide.

Il peut mettre en évidence :

•Une lésion tumorale

•Un hématome

•Un œdème

•Un épanchement sanguin ou liquidien

•Une anomalie osseuse

Il faut bien expliquer au malade les conditions de l'examen.

2) SCANNER RACHIDIEN :

Il permet de visualiser :

•La moelle

•Les vertèbres

•Le canal rachidien

•Les disques

La scintigraphie et l'angioscintigraphie :

Examen qui utilise un produit radioactif : le Technétium 99.

Examen pratiqué fréquemment.

Son injection permet de visualiser :

•Les axes artériels

•Le parenchyme cérébral

Le transit isotopique du LCR :

Il consiste à injecter par voie rachidienne, lombaire ou sous-occipitale un produit radioactif qui va permettre d'analyser la progression du LCR jusqu'à sa résorption à la convexité du cerveau.

Il peut y avoir écoulement du LCR par rhinorrhées en cas de fracture à la base du crâne qui entraîne une rupture de la dure-mère.

La résonance magnétique nucléaire (IRM OU RMN) :

Examen d'une plus grande précision que le scanner.

Totalement indolore.

Mais :

•Coûteux

•Posant des problèmes de claustrophobie

•Contre-indiqué avec le port de prothèses métalliques.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 8435







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix