Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Pédiatrie
Alimentation, croissance et développement psychomoteur
Cours de pédiatrie
 

 

L'alimentation :

A - LE SEIN :

1) RAPPEL PHYSIOLOGIQUE :

Le lait est synthétisé à partir du sang dans des cavités mammaires : les acini.

Le nombre de ces acini est relativement constant, quelle que soit la grosseur du sein.

La masse du sein dépend de la quantité de tissu graisseux.

Toutes les femmes peuvent allaiter, quelle que soit la grosseur des seins.

loading...

La synthèse est assurée par une hormone, la prolactine.

Celle-ci est synthétisée elle-même par l'action de l'hypophyse.

Le phénomène déclencheur est la succion du mamelon par le nourrisson.

La prolactine est inhibée par l'administration de PARLODEL

L'éjection du lait est provoquée par une autre hormone : l’ocytocine.

La production d’ocytocine est inhibée par le stress.

Les conditions psychologiques de l’allaitement sont donc déterminantes.

Plus on donne de biberons, moins il y a de stimulation.

Moins il y a de stimulation, moins il y a de lait.

Et ainsi de suite. Le sein n'est pas un réservoir.

Il est alimenté en fonction de la stimulation.

Un réflexe de fouissement fait que l'enfant va chercher le sein spontanément.

Pour lancer un bon allaitement, il faut mettre l'enfant au sein dès la salle de travail.

L'enfant doit pouvoir prendre le sein à la demande.

La notion de planification est une aberration durant les 15 premiers jours.

La richesse et la qualité du lait sont standard.

Physiologiquement, l'allaitement peut durer 2 à 3 ans.

En pratique, l'allaitement exclusif dure 3 mois

Contre-indications de l'allaitement :

•Le SIDA : une chance sur 20 que l'enfant soit contaminé par le lait maternel

•La tuberculose

2) AVANTAGES DE L'ALLAITEMENT :

a) Pour l'enfant :

•L’enfant va être protégé par les anticorps de la mère : moins d'infections

•Alimentation plus complète et dont le goût change

•Protection contre les allergies

•Diminution des risques de diabète insulinodépendant

•Contact avec la mère

b) Pour la mère :

•Moins de travail

•Économie

•La production d'ocytocine favorise la rétraction de l'utérus et limite les saignements

L'allaitement ne fatigue pas, contrairement aux idées reçues.

Il faut combattre la notion de temps qui stresse la mère, bloque la production d'ocytocine et perturbe l’allaitement.

3) COMPOSITION DU LAIT MATERNEL :

•90% d'eau.

 •Protides : 1 g/100 ml

•Lipides

•Glucides (lactose)

•Sels minéraux

•Vitamines : A, E, K (carencé en vitamine D)

•Anticorps

•Bifidus actif

•Fer

B - LE BIBERON :

Le lait en poudre est tiré du lait de vache.

De 0 à 4 mois: laits de 1er âge.

Plus de 4 mois : laits de suite.

25 marques différentes, à peu près équivalentes.

Les laits de suite sont enrichis en fer et en acides gras.

Donné toutes les 3 ou 4 heures, le lait de vache étant moins digeste que le lait maternel.

À partir de 1 an, on donne du lait de vache entier : besoin de graisses pour la formation du cerveau.

Les marques de lait en poudre n'ont pas le droit de faire de la publicité.

Les firmes font de la publicité détournée pour le lait de croissance.

C - DIVERSIFICATION :

Fruits et légumes au bout de 3 ou 4 mois.

À partir du 5ème mois, viande, poisson et jaune d'œuf.

Pas de blanc d'œuf avant 1 an (très indigeste.

À partir de 6 mois, besoin de 500 ml de laitage par jour.

Toutes les alimentations sont carencées en vitamine D (huile de foie de morue).

SÉROGYL : gouttes données directement dans la bouche. 1 yaourt =

•2 petits suisses

•4 cuillers à soupe de fromage frais

•150 ml de lait

En cas d'allergie au lait de vache :

•Lait de soja

•Lait sans protéine de lait de vache

• ALFARÉ

•PEPTI JUNIOR

Il existe du lait sans lactose pour les enfants qui ont des diarrhées.

En 1 an, un enfant prend en moyenne 6 kg et 25 cm.

Moyenne à la naissance :

•Taille : 50 cm

•Poids : 3,5 kg

•Périmètre crânien (tour de tête) : 35 cm

Le développement psychomoteur :

Le rythme de progression d'un enfant est un rythme individuel.

Différentes étapes dans ce développement.

Ce développement doit aboutir à la marche environ au bout de la première année.

Il est caractérisé entre autre par la préhension.

Autre étape importante : le contrôle sphinctérien.

A - LES DIFFERENTES ETAPES :

a) 1er mois :

L'enfant, quand il naît est hypotonique au niveau axial.

Par contre, il est hypertonique au niveau des membres.

Le nouveau né voir double et flou.

Par contre, il entend tout de suite.

Persistance des réflexes archaïques jusqu'à la fin du 1er mois :

• Grasping : agrippage d'un objet mis dans la main

•Réflexe de Moreau

•Réflexe de succion

•Marche automatique

b) 2ème mois :

Toujours hypotonie axiale : tête et tronc.

Diminution de l'hypertonie des membres.

Vision : il suit le regard.

c) 4 mois :

Fin de l'hypotonie axiale : il tient sa tête.

Vision identique à celle de l'adulte.

Il commence à se retourner.

Réflexe de préhension.

d) 6 mois :

Station assise.

Tonus axial

Regarde ses mains.

Préhension

e) 7 mois :

Il tient assis.

Commence à sucer ses pieds.

Préhension.

Commence à réagir à des injonctions.

f) 8 mois :

Tient assis seul.

Se retourne complètement seul.

Permanence de l'objet : réclame un objet tombé.

La préhension s'affine de plus en plus.

g) 9 mois :

Reptation.

Marche à 4 pattes.

Se met debout en se tenant aux meubles.

Pince pouce/index

h) 10 mois :

Cherche un objet disparu.

Boit seul à la timbale

i) Entre 11 et 14 mois :

Début de la marche.

Commence à emboîter les objets.

j) 2 ans :

Dessine seul.

Commence à pouvoir se laver et manger seul.

k) 3 ans :

Parole.

Saute à cloche pieds.

Peut attacher ses chaussures.

Commence à compter jusqu'à 6 ou huit.

L'acquisition de la propreté se fait toute seule, à peu près au moment où l'enfant commence à pouvoir monter seul un escalier.

Certains enfants sont propres de jour comme de nuit à 2 ans.

D'autres ne le sont qu'à 5 ans.

Ce n'est à partir de 5 ans, ont peut parler d'énurésie.

B - LE SOMMEIL :

Un nouveau né dort 23 heures.

À 1 mois, il va dormir 19 heures.

À 1 an, 13 à 15 heures.

Après 3 ans, il dort 11 heures : 9 heures la nuit et 2 heures de sieste le jour.

Jusqu'à 2 ans, l'enfant vit seul dans son monde, avec sa mère.

Jusqu'à 9 mois, l'enfant ne fait qu'un avec sa mère.

C'est le moment où apparaît l'angoisse de séparation.

C'est un très mauvais moment pour commencer à mettre l'enfant à la crèche.

Il faut le faire soit avant, soit plus tard.

La croissance :

1) RYTHME :

1ère année : 25 cm

2ème année : 12 cm

Ensuite : environ 5 à 6 cm par an

Pic de croissance pendant la puberté : 8 à 10 cm par an.

Arrêt de la croissance après la puberté.

D'où la nécessité que celle-ci ne se produise pas trop tôt.

La courbe de croissance est un tracé moyen.

Elle est différente pour les filles et les garçons.

Une courbe pour la taille, une autre pour le poids.

Courbes parallèles pour les croissances différentielles.

2) FACTEURS QUI INFLUENT SUR LA CROISSANCE :

a) Facteurs génétiques :

b) Facteurs endocriniens :

• STH (somathormone)

•Hormone thyroïdienne

•Hormones sexuelles

c) Environnement (milieu) :

•Alimentation : carence en protéines animales

•Milieu socio-économique

•Conditions psy : nanisme affectif

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 13838







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix