Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Divers
Peau, Cicatrisation et Escarres
Cours Divers Dermatologie
 
 
 

La peau :

La peau se compose de 3 parties:

- épiderme, fabriqué par la membrane basale, joue un rôle contre les infections extérieures

- derme, tissu conjonctif, contient une vascularisation, les glandes sudoripares, des follicules pileux et des terminaisons nerveuses.

- Tissu cellulaire sous cutané, tissu adipeux

loading...

PHYSIOLOGIE DE LA PEAU :

Elle a 3 rôles:

- sécréteur

-> glandes sudoripares -> sueur

Cette sécrétion élimine les substances toxiques et a un rôle de thermorégulateur

- sensoriel

La peau est le siège des sensibilités tactiles, douloureuses ou thermiques

- protecteur Contre les agressions extérieures (chaleur, froid…)

La cicatrisation :

Il y a 4 phases:

- phase d'hémostase

Formation du caillot qui rempli la plaie et relie les bords de la blessure

- phase inflammatoire Phase de détersion.

Entre 12 et 24H

- phase d'angiogénèse

Réparation ou granulation

- phase proliférative ou épidémisation ou cicatrisation

Commence vers le 4ème jours et dure jusqu'à la 2ème ou 3ème semaine après la blessure

FACTEURS QUI RETARDENT LA CICATRISATION :

- obésité

- le tabagisme

- diabète

Les escarres :

Épidémiologie :

L'escarre :

- allonge la durée de l'hospitalisation

- met en jeu le pronostic vital

- pèse lourd sur le budget de l'établissement Durée moyenne de séjour pour traiter une escarre: entre 90 à 183 jrs

En fréquence, 300 000 patients sont porteurs d'escarres.

Définition :

C'est une ischémie tissulaire provoquée par la pression prolongée de la peau, entre 2 plans durs: le support sur lequel le malade repose, et le plan osseux

L'escarre

-> appauvrissement des tissus en flux sanguin

-> appauvrissement en oxygène

-> ischémie et nécrose

Facteurs de formations, facteurs de risques :

• Facteurs intrinsèques

Dénutrition, déshydratation, âge, état cutané, état septique, hypovolémie, état neurologique, incontinence, artériopathie, diabète.

• Facteurs extrinsèques

Insuffisance de soins d'hygiène, insuffisance de prévention adaptée, cisaillement, compression, literie inadaptée, frottement, humidité, massage inadapté, nutrition, hydratation.

Les différents stades des escarres :

-> Stade 0 :

-> Stade 1 :

Érythème: plaque rouge, entourée par une plaque oedémateuse

Rougeur soit:

- persistante

- non persistante, disparition à la levée de l'appui

-> Stade 2 :

Phlyctène et désépidermisation

- La phlyctène: décollement épidermique avec œdème dermique

Renferme un liquide plasmique (phlyctène blanche) ou hémorragique

- La désépidermisation : = ulcération superficielle de l'épiderme

Plaie superficielle, rouge = ou - suintante Très douloureuse

-> Stade 3 :

Nécrose.

Détersion

Disposition des tissus lésés

Modification des bactériocytes responsable de la détersion biologique

Nécroses, 2 formes:

- noire et dure, cartonnée: nécrose sèche, épaisse et peu douloureuse, très adhérente aux tissus profonds

- jaune et molle: après ouverture plus profonde de la plaie, détersion en soins

Dépôts de fibrine

Exsudats + ou - important

-> Stade 4 :

Bourgeonnement et ré-épidémisation

Nouveau déséquilibre du bactériocyte

- bourgeonnement: les tissus sains comblent la cavité

- ré-épidermisation: peau fine, rose et fragile

Ces plaies vont cicatrise en plusieurs étapes intrinsèques

La prévention des escarres :

-> Baisse de la pression :

Matelas à eau, d'air, à mousse Les coussins (à air, à eau, en mousse)

-> Baisse de la durée de la pression :

Changer le patient de position (toutes les 3 heures)

Oreillers sous le matelas

-> Les moyens complémentaires Bonne hygiène corporelle :

Bonne alimentation et hydratation

-> Les massages :

Sur une peau saine, on ne masse pas sur les rougeur et sur les escarres constituées

Massages doux, pas tordre les tissus ni les muscles

On masse de la paume de la main

-> Informations et éducation du patient et/ou de l'entourage :

L'entourage peut aider le patient pour la prévention.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 16159







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix