Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Urologie
Cancer de la vessie
Cours d'urologie
 

Contrairement au cancer de la prostate, il a des facteurs de risques :

•Sexe masculin

•Tabagisme

•Carcinogènes industriels : amines aromatiques (Benzidine), édulcorants

•Antécédents d'irradiation du pelvis

•Facteurs infectieux : bilharziose urinaire, certaines infections urinaires chroniques

• ENDOXAN ASTA ® : produit de chimiothérapie

 

Certains métiers sont plus particulièrement exposés :

•Pneumatiques

•Cuir

•Photographie

•Colorants

Signes d'appel :

A - HEMATURIE :

loading...

Présence de sang dans les urines.

À distinguer d'une urétrorragie.

Trois types d'hématurie :

Épreuve des 3 verres.

a) Initiale :

Seul le premier verre est teinté.

Problème de prostate.

b) Totale :

Les trois verres sont teintés.

Problème de reins.

c) Terminale :

Dernier verre teinté.

Problème vésical.

Valable seulement pour les lésions bénignes.

Dans le cancer de la vessie, l'hématurie est souvent :

•Totale

•Avec caillots

B - MANIFESTATIONS URINAIRES :

•Cystite

•Colique néphrétique

•Pollakiurie

•Découverte de métastases : os, foie, poumons

Clinique :

A - BILAN URINAIRE :

a) UIV :

b) Cystoscopie avec biopsie :

Permet de voir le nombre, la taille, la localisation et l’extension des lésions

Permet aussi de pratiquer une biopsie : examen anatomopathologie.

c) Échographie pelvienne :

d) Éventuellement un scanner :

e) ECBU :

f) Cytologie urinaire :

Recherche de cellules malignes.

g) Bilan sanguin :

• Iono

•Urée

• Créatininémie

•NFS : anémie

Traitement :

a) La prise en charge d'un cancer de la vessie :

On commence par faire une cystoscopie.

Elle permet éventuellement de pratiquer une résection endoscopique des tumeurs peu avancées.

b) Cystectomie :

Ablation de tout ou partie de la vessie.

On pratique une déviation urinaire.

On abouche les uretères à la peau : urétérostomie cutanée.

On peut aussi fabriquer une néovessie avec un morceau d'intestin (sigmoïde).

Dépend de l'état local.

c) Instillation intravésicale de chimiothérapie

Injection locale de produits de chimiothérapie :

BCG-thépapie : injection du vaccin BCG (qui marche sans qu'on en connaisse la raison).

Le traitement dépend des facteurs pronostics :

•Type de tumeur

•Grade histologique

•Caractère unique ou multifocal

•Extension en profondeur

d) Suivi :

Tous les trois mois, puis 6 mois, puis tous les ans :

•Bilan clinique

• ECBU et cytologie urinaire

•Échographie pelvienne

•Cystoscopie

•Radio du thorax

• UIV

•Scanner

•Urée, Créat

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 6285







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix