Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Urologie
Cancer du rein
Cours d'urologie
 

 

 

Les tumeurs du parenchyme rénal :

A - DEFINITION :

C'est une pathologie rare.

Elle ne représente que 3% des cancers de l'adulte.

Atteint les personnes âgées de plus de 40 ans.

loading...

Principalement des adénocarcinomes : tumeurs très vascularisées.

Extension par les veines (surtout la veine cave inférieure).

Mais aussi par les canaux lymphatiques.

Métastases : os, foie, poumons.

B - MANIFESTATIONS CLINIQUES :

1) UROLOGIQUES :

a) Hématurie :

C'est le maître symptôme.

Elle est :

•Totale (3 verres)

•Spontanée

•Indolore

b) Coliques néphrétiques :

2) MANIFESTATIONS EXTRA-UROLOGIQUES :

a) Métastases :

b) Syndrome paranéoplasique :

•Fièvre isolée

•Problèmes hématologiques : polyglobulie ou anémie

c) Hépatomégalie non métastatique :

d) Manifestations thromboemboliques :

Embolie pulmonaire isolée.

e) Troubles neurologiques à type de polynévrite :

f) Sécrétions hormonales de la tumeur :

•Cortisol : syndrome de Cushing

• ADH : rétention d'eau

• PTH : hypercalcémie

•Rénine : HTA

• Erytrhopoïétine : augmente les globules rouges

C - DIAGNOSTIC :

Exploration surtout radiographique.

a) Urographie intraveineuse :

On recherche un retentissement sur les cavités :

•Déformation des voies excrétrices

•Écartement des calices

•Amputation d'un calice

•Rein muet : qui n’excrète plus rien (pas d'image à la radio)

b) Scanner abdominal :

Avec injection de produit de contraste iodé.

On recherche des signes d'extension de la tumeur.

•Locorégionale : surrénales et loge rénale

•Générale : foie, tube digestif

c) Écho-Doppler rénal :

On cherche à voir la vascularisation de la tumeur.

Quand on pense avoir une vascularisation importante ou atypique, on fait une artériographie rénale.

Injection d'un produit de contraste iodé qui va mettre en évidence la vascularisation de la tumeur.

En particulier le drainage veineux de la tumeur : diffusion des métastases.

d) Recherche de métastases :

•Radio du thorax pour les poumons

•Scintigraphie osseuse pour les os si le patient se plaint de douleurs

•Échographie abdominale : pancréas

D - TRAITEMENT :

a) Chirurgical :

Néphrectomie élargie : rein et ganglions. Contre-indications :

•Métastases multiples : ne sert à rien et fait souffrir le malade condamné

•Tumeurs inextirpables

•Altération majeure de l'état général

b) Radiothérapie :

Si les métastases sont peu nombreuses, on opère et on fait de la radiothérapie sur les métastases.

c) Chimiothérapie :

En cas de métastases nombreuses.

Certains produits marchent sur certains patients.

E - PRONOSTIC :

Le cancer du rein est un cancer grave.

a) Tumeur isolée :

60 à 80% de survie à 5 ans.

b) Rupture de la capsule rénale :

45% de survie à 5 ans.

c) Atteinte ganglionnaire :

0 à 30%.

d) Tumeur de voisinage ou métastases 0%.

F - SURVEILLANCE :

À vie : ce sont des tumeurs qui récidivent.

a) Clinique :

b) Paraclinique :

Une fois par an :

•Radio du thorax

•NFS

•VS

•Scanner abdominal

Les tumeurs du rein de l'enfant :

Tumeurs essentiellement cancéreuses.

Se manifestent par une masse abdominale.

Pas d'hypervascularisation à l'artériographie.

Traitement

•Radiothérapie

•Chimiothérapie

•Chirurgie

Les tumeurs bénignes sont rares chez l'enfant.

Le pronostic est généralement assez bon.

Kystes du rein :

Souvent congénital.

Poches liquidiennes à contenu clair.

Souvent aucune symptomatologie.

Découverte fortuite.

On n'y touche pas.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 10413







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix