Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Soins infirmiers
Cadre conceptuel
Soins infirmiers
 


 

Introduction :

Trois événements ont amené à se poser des questions éthiques :

a) Les progrès de la médecine.

Accélération dans les 50 dernières années.

Augmentation de l’espérance de vie :

loading...

•Préhistoire : 18 ans

•Moyen Âge : 40 ans

•Aujourd'hui : 72 ans pour les hommes, 83 ans pour les femmes

Donc vieillissement de la population.

De plus en plus de maladies chronique.

b) Mouvement de la bioéthique

c) Apparition du SIDA

Intégration du concept de qualité de vie dans les soins.

La démarche éthique met en œuvre plusieurs dimensions de soins.

Dans les années 60 aux États Unis, le cas d'Ann Quinlan a constitué la première décision d'interruption de thérapie.

Apparition de la notion de soins palliatifs.

Les valeurs :

Chacun d'entre nous possède une échelle de valeurs.

Cette échelle peut se transformer, notamment sous l'effet d'une formation d'infirmiers.

Ethos infirmier : ensemble des valeurs du groupe infirmier. "Tout d'abord, votre façon d'exercer votre métier d'infirmière dépend de votre philosophie et de vos valeurs.

Celles-ci affectent directement vos actes.

Ensuite, la qualité de vos décisions reflète directement la clarté de vos valeurs.

Enfin, si vos valeurs sont bien définies, il vous est plus facile de démêler un dilemme éthique embrouillé." (D. M. Fowler) "Les valeurs sont des guides du comportement.

Elles se développent et mûrissent, elles donnent sens à la vie. Les valeurs décrivent les croyances, les attitudes et les buts choisis librement et après réflexion.

Ce sont des éléments qui indiquent la manière dont une personne a décidé de faire usage de sa vie...

L'évolution des valeurs est un processus qui dure toute la vie". (Association Suisse des Infirmières)

La déontologie :

Étymologiquement : science du devoir.

Ensemble de règles qui guide la pratique d'une profession.

L'éthique :

Tout ce qui est relatif aux mœurs et aux coutumes.

Remonte à Aristote, 4 siècles avant J.C.

Qu'est ce que je fais ?

Pourquoi je le fais ?

Et comment faire pour bien le faire ?

Que faire pour bien faire, pourquoi et comment ?

Cela revient souvent à se demander quelle est la solution la moins mauvaise pour le patient et pour l'équipe.

L'éthique est une réflexion sur les pratiques.

Elle a pour objet l'action.

Elle vise à déterminer la solution la meilleure, ou tout au moins la moins mauvaise possible, pour le patient, pour sa famille et pour l'équipe.

L'IDE se trouve très souvent devant des conflits de valeurs.

La frontière est souvent un fil fragile.

Anne Davis est une infirmière canadienne.

Elle a essayé de donner une définition d'un dilemme éthique.

Naissance de la bioéthique :

Le mouvement de la bioéthique a pris naissance en Amérique du Nord.

Les principes éthiques :

Respect de la personne humaine.

Passage du paternalisme au pluralisme.

Introduction de la notion de droit du malade : rédaction de chartes.

Obligation de l'informer afin qu'il puisse faire des choix, à se prononcer sur ce qu'on va lui faire.

Un certain nombre de textes émergent sur le droit de la personne.

Tendance à tout médicaliser.

Endroits où on essaie de réfléchir dans le domaine de l'éthique.

Centre Laennec.

Centre Miramont.

Principes :

•D'autonomie

•De justice

•De bienfaisance

•De non malfaisance Droits fondamentaux :

•Droit à l'information

•Droit à la vérité

•Droit de refuser un traitement

Le mot de bienfaisance correspond au principe de ne pas nuire du serment d’Hippocrate.

La non malfaisance implique le respect du principe de bienfaisance.

Comment définir l'acharnement thérapeutique.

Conclusion :

L'éthique est une réflexion évolutive concernant une situation à chaque fois unique qui conduit à des choix et qui induit des conduites et des comportements humains engageant la responsabilité individuelle et collective.

Historique :

Déclaration des droits de l'homme.

Serment de Nightingale.

Code de Nuremberg.

Charte du patient hospitalisé.

La démarche éthique :

Dans la pratique des soins, il faut prendre en compte ce que l'on appelle :

•Système de valeur

•Philosophie

•Religion

•Déontologie

•Principes éthiques

•Concepts de responsabilité

•Compétences professionnelles

•Questionnements par rapport à la pratique

•Les jugements moraux

•Les lois

•Les conventions

•Les chartes

•Les règlements

•La notion de collaboration interdisciplinaire

Deux méthodologies.

a) Méthode Nicole Léry

•Formulation d'un problème présumé

•Analyse de situation à partir des 5 repères

•Discernement du problème réel

•Reformulation de ce problème qui peut être du domaine :

•Technique

•Juridique

•Déontologique

•Chartes et recommandations

•Philosophique, religieux, culturel

b) Méthode Hubert Doucet

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 7893







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix