Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer
loading...

 
Soins infirmiers
Besoin de respirer
Soins infirmiers
 


 

Définition :

Acte involontaire, mais pouvant être soumis à la volonté, qui consiste à capter l'oxygène indispensable à la vie cellulaire et à rejeter le gaz carbonique provenant de l'activité cellulaire.

loading...

Manifestations d'indépendance :

A - MANIFESTATIONS D'ORDRE BIOLOGIQUE :

1) LA FREQUENCE RESPIRATOIRE :

Elle varie selon l'âge :

Le nouveau-né a une fréquence de 35 à 50 mvt/min

A 2 ans : 25 à 35 A 12 ans : 15 à 25

L'adulte en a 14 à 20

La personne âgée : de 15 à 25

2) L'AMPLITUDE RESPIRATOIRE :

C'est la capacité à gonfler la cage thoracique pour inspirer de l'air.

Elle est dite superficielle quand elle a peu d'amplitude.

3) RESPIRATION NON BRUYANTE :

En temps normal, on respire sans bruit.

Certains bruits caractéristiques correspondent à des pathologies.

4) COLORATION DES TEGUMENTS :

Une bonne oxygénation se voit par une peau et le bout des ongles roses.

5) LA TOUX :

C'est un réflexe naturel.

Elle devient pathologique quand elle est productive.

6) MUCOSITES EN QUANTITE NORMALE :

Le réflexe de cracher est éminemment culturel.

Mais c'est nécessaire dans certaines pathologies.

B - MANIFESTATIONS D'ORDRE PSYCHOLOGIQUE :

Lors d'une émotion, la fréquence respiratoire peut être modifiée.

1) RESPIRATION CALME ET REGULIERE :

Signe de détente et de bien-être.

2) RESPIRATION PROFONDE POUR SE DETENDRE :

Intérêt à apprendre la respiration abdominale.

C - MANIFESTATIONS D'ORDRE SOCIOCULTUREL :

1) L'HABITAT :

Lié à des conditions socioculturelles.

2) L'ENVIRONNEMENT :

Seule l'action politique peut en changer les conditions.

Les interactions avec les autres besoins :

1) BOIRE ET MANGER :

Une bonne hydratation entraîne une humidité suffisante de la muqueuse trachéale.

2) ELIMINER :

L'élimination des toxines a un retentissement sur le métabolisme en général.

Dans l'effort à la défécation, l'amplitude respiratoire peut être considérablement modifiée.

Peur de pousser après une intervention chirurgicale.

3) SE MOUVOIR ET MAINTENIR UNE BONNE POSTURE :

Une bonne posture favorise la respiration.

Pour un individu en bonne santé, la respiration est possible pratiquement dans toutes les positions, mais pas forcément chez les malades.

4) DORMIR ET SE REPOSER :

Pendant le sommeil, notre rythme respiratoire diminue.

5) SE VETIR ET SE DEVETIR :

Des vêtements confortables favorisent une bonne respiration.

L'habillage et le déshabillage peut entraîner des problèmes de respiration.

6) MAINTENIR LA TEMPERATURE DU CORPS :

Le besoin de respirer sera d'autant mieux satisfait que la température sera normale.

En cas de fièvre, le rythme respiratoire s'accélère.

7) ETRE PROPRE ET NETTOYER SES TEGUMENTS :

Propreté des voies nasales.

Coloration rosée des muqueuses et des phanères.

8) EVITER LES DANGERS :

La salubrité de l'air ambiant a un retentissement sur notre respiration :

•Aérer

•Humidifier

Se faire vacciner en prévention des maladies respiratoires.

9) COMMUNIQUER AVEC SES SEMBLABLES :

Lorsque ce besoin est satisfait, l'individu est détendu et peut d'autant mieux satisfaire son besoin de respirer.

10) AGIR SELON SES CROYANCES ET SES VALEURS :

Les croyances peuvent intégrer des hygiènes de vie et des techniques qui favorisent une bonne respiration.

Exemple : le yoga.

11) S'OCCUPER EN VUE DE SE REALISER :

Certaines professions sont particulièrement exposées à des produits entravant le besoin de respirer.

12) SE RÉCRÉER :

Nécessité de prendre l'exercice physique.

13) APPRENDRE :

Apprendre une bonne hygiène de vie et des techniques appropriées.

Les manifestations de dépendance :

a) Dyspnée :

• Bradypnée

•Tachypnée

Elle est importante car elle peut être très angoissante pour le patient.

Particulièrement en cas de crise aiguë.

b) Amplitude superficielle

c) Cyanose

b) Bruits de la respiration :

Ronchopathies qui peuvent entraîner des apnées du sommeil.

e) Hyperventilation :

Augmentation des mouvements respiratoires.

f) Hypoventilation :

Diminution des mouvements respiratoires.

g) Orthopnée :

Besoin de s’asseoir pour respirer.

La position demi assise est recommandée.

h) Toux

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 32708

loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix