Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Anthropologie
Anthropologie - Ethnologie - Sociologie - Généralités
Cours d'Anthropologie
 


 

Définition :

Sciences humaines = sciences de l'homme.

Sciences qui traitent de l'homme dans sa dimension sociale et culturelle, en tant que membre du groupe humain.

loading...

• Comportement

• Gestes

• Valeurs

• Opinions

• Attitudes

• Représentations

Tiennent compte aussi de :

• La place

• Le statut

• Le rôle

Une sédimentation savante a imposé un découpage des sciences humaines en disciplines distinctes.

a) Sociologie :

Étude de la société moderne.

Étude des rapports sociaux, c'est à dire des humains entre eux et avec leur environnement.

b) Ethnologie :

Étude des sociétés autres que la nôtre.

Durkheim la voyait comme une branche spécifique de la sociologie.

c) Anthropologie :

Étude de l'humanité dans son ensemble.

d) Psychologie :

S'intéresse à l'intériorisation des conditions sociales et aux pathologies qui peuvent en découler.

Peut-on parler de science ?

1) QU'EST-CE QUE LA SCIENCE ?

a) La science est d'abord une attitude :

C'est observer une attitude neutre ou objectivante : qui cherche à être objective.

b) La science est une démarche :

Démarche caractérisée par :

• Une problématique de recherche

• L'émission d'hypothèses

• L'observation des faits

• L'analyse

• L'étude des résultats

En ethnologie, la démarche n'est pas tout à fait la même :

On commence par l'observation des faits avant d'aborder le reste de la démarche.

Aujourd'hui toutes les sociétés ont été étudiées.

Nous sommes dans une époque où le découpage disciplinaire est en train de s'estomper.

* La rupture épistémologique

Entre chaque étape, il est nécessaire d'effectuer cette rupture épistémologique.

Réflexion sur le bien-fondé de ce qu'on fait, de ce qu'on trouve, de la problématique que l'on a adoptée.

Doute systématique et méthodique par rapport à tout ce qu'on fait.

On doit faire abstraction de toute implication personnelle.

• Est-ce que mon questionnement est neutre ?

• Est-ce que mes hypothèses ne sont pas orientées ?

* Éviter des "prénotions"

c) La science est un état d'esprit :

Aptitude à affronter la contradiction.

Capacité d'affronter ce qui est le plus étranger et le plus désagréable à la spontanéité humaine.

Les concepts :

Les sciences naturelles se basent sur des lois et des axiomes.

Les sciences humaines fonctionnent sur des concepts.

Dans les sciences humaines, le paradigme (vérité admise par tous) n'est pas unique.

En fonction des écoles, les résultats et les conclusions qu'on en tire sont différents.

La multiplicité des facteurs fait que les sciences humaines sont plus difficiles que les autres.

Mais malgré cette difficulté, un certain nombre de concepts se sont imposés :

* La sociologie privilégie :

• l'appartenance sociale

• la classe

• la hiérarchie sociale

• homogamie/hétérogamie

• pratique religieuse

* L'ethnologie recourt plus à :

• l'appartenance familiale

• la caste

• le groupe

• la structure

• matriarcat/patriarcat

• endogamie/exogamie

Un concept est une construction théorique qui guide la recherche et qui doit aider l'observation des faits : construction de l'esprit.

Les concepts sont construits à partir de l'expérience empirique.

Ils doivent systématiquement être remis en cause.

La méthode scientifique :

MÉTHODE QUANTITATIVE :

On procède par enquête ou par observation.

Ne s'applique qu'à des groupes importants.

En sciences humaines, la méthode de base, c'est la comparaison.

• différentes périodes

• différentes sociétés

• différents groupes

La comparaison peut être explicite ou implicite.

On crée des oppositions fondées.

Le postulat de base des sciences humaines consiste à considérer que l'être humain est déterminé par sa condition sociale.

Par quel processus ce qui est extérieur à l'homme (sa condition sociale) est intériorisé par lui et le détermine.

Ce processus est réalisé par l'éducation : la socialisation.

Elle est assurée par :

• La cellule familiale

• Les institutions éducatives

La condition sociale et culturelle

• Région où on habite : ville/campagne

• Conditions climatiques

• Aire culturelle

• Moyens de subsistance : échange marchand, troc, autosuffisance

• Niveau d'éducation

• Croyances religieuses et politiques

La socialisation consiste en une intériorisation des règles sociales et des normes telles qu'elles sont transmises par les parents, l’environnement immédiat et les institutions telles que l'école et les médias.

Les normes évoluent sans que cela vienne toujours des classes dominantes.

On ne prend conscience des normes qu'en cas de transgression.

Qu'est-ce qui différencie les sciences humaines du journalisme, de la politique ou de l'assistance sociale ?

C'est le fait de ne jamais recourir à des jugements de valeur et de ne pas privilégier les sujets qui posent spécialement problème.

La sociologie sert aux infirmiers à comprendre comment se situe son action dans sa relation avec les malades et ses collègues.

Quel est l'intérêt de l'ethnologie :

Comprendre nos façons de vivre par le détour de la connaissance des autres.

Pour Claude Lévi-Strauss, l'ethnologie n'est qu'un détour pour unifier, établir des règles universelles, en cherchant les caractéristiques communes à toutes les sociétés. Il avait établi que toutes les sociétés réprimaient l'inceste.

Questions de réflexion à partir de ce cours

1) Différence entre l'ethnologie et la sociologie : "l'ethnologie et la sociologie sont-elles réellement si différentes".

2) A quoi servent les sciences humaines dans le domaine des soins infirmiers.

3) Commenter la phrase : "étudier le social par le social".

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 18560







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix