Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Urologie
Anatomie de l'appareil urinaire
Cours d'urologie
 

 

Anatomie macroscopique :

A) LE REIN :

1) Situation et description externe :

2 reins : forme de haricot, coiffé des surrénales, rétro-péritonéal, de chaque côté de la colonne vertébrale et contre la paroi abdominale.

loading...

Le rein gauche est plus haut que le rein droit

Il présente sur son bord interne une dépression appelée le hile constitué :

- du pédicule rénal (artère et veine rénale) - des voies urinaires

- des nerfs (système sympathique et parasympathique)

2) Structure :

Chaque rein est situé dans une loge rénale, encastré dans une masse de tissu adipeux et lâche.

3 couches entourent les reins :

- la couche interne (capsule rénale) : membrane fibreuse lisse, transparente et résistante.

Elle sert de barrière contre les traumas et empêche la propagation des infections au rein.

- la couche moyenne (capsule adipeuse) : masse de tissu adipeux, elle protège le rein contre les traumatismes tout en le maintenant en place dans la cavité rénale.

- la couche externe : tissu conjonctif fibreux qui fixe le rein aux organes adjacent et à la paroi abdominale.

Les parois des calices et du bassinet contiennent des muscles lisses qui se contractent et propulsent l’urine par péristaltisme.

3) Description interne :

Le hile s’ouvre dans le sinus rénal.

La paroi du sinus est garnie de saillies coniques (papilles rénales).

Le sommet de chaque papille est percé d’orifice (ouverture des canaux collecteurs).

L’urine coule à partir de ces orifices dans un petit calice puis dans les grands calices puis dans le bassinet et par l’intermédiaire des uretères dans la vessie.

Le rein de l’homme est un organe multilobé.

Chaque lobe rénal est une masse pyramidale dont la base forme la surface du rein, le sommet constitue la papille.

Le tissu fonctionnel du rein se compose de 2 parties :

- zone corticale périphérique (constitue la surface du rein, s’enfonce dans le sinus rénal entre les pyramides adjacentes pour former les colonnes de Bertin)

- zone centrale ou médullaire (8 à 10 pyramides de Malpighi dont les sommets perforés = papilles)

B) LES URETERES :

1) Situation et description :

1 pour chaque rein.

Environ 25cm de longueur et amène l’urine des bassinets à la vessie.

Ils st rétro-péritonéal dans la cavité abdominale, puis descendent dans la région lombaire, puis dans le bassin où ils pénètrent la vessie obliquement.

- niveau lombaire : suivent l’aorte et la veine cave inferieur.

- niveau du petit bassin : ils croisent les vaisseaux iliaques

- dans la région pelvienne : en rapport avec les canaux déférents chez l’homme, et croisent l’artère utérine chez la femme

2) Structure :

3 couches :

- muqueuse : couche interne qui sécrète du mucus qui la protège contre l’érosion

- musculeuse : couche intermédiaire composée de fibres musculaires lisses d’où le péristaltisme (progression des urines vers la vessie) et est à l’origine des douleurs de la colique néphrétique.

- fibreuse : couche externe (prolongement de la capsule rénale)

Les orifices des uretères n’ont pas de valvules anatomique ms possèdent une valvule fonctionnelle efficace (lors de la miction, la contraction musculaire de la vessie comprime l’uretère terminale et empêche le reflux de l’urine de la vessie dans les uretères).

C) LA VESSIE :

1) Situation et description :

Organe musculaire creux de contenance de 150 à 500 ml et pouvant aller jusqu’à 1 litre.

L’envie d’uriner survient pour une contenance de 300 ml environ.

A la base de la vessie, le trigone, partie fixe présente 3 orifices :

- orifice urétral (antérieur, médian)

- les méats urétraux en arrière Vide la vessie à la forme d’un triangle, pleine elle s’arrondit en forme de ballon et refoule le péritoine vers le haut.

Elle est extra-péritonéale (le péritoine la coiffe)

2) Structure :

4 couches :

- muqueuse (couche interne)

- sous-muqueuse (tissu conjonctif)

- musculeuse : à la base le sphincter interne (lisse), l’autre sphincter se trouve plus bas et est constitué d’un muscle strié lié à la volonté.

- séreuse : externe (qui correspond au péritoine qui recouvre le dessus de la vessie)

D) URETRE :

1) Situation et description :

3 à 4 cm chez la femme, 16 à 20 cm chez l’homme

Son diamètre est d’environ 6mm

Chez l’homme elle est constitué de :

- L’urètre prostatique : commence au col vésical et traverse la prostate, mesure 3cm, comporte une surélévation appelée le véru montanum d’où partent, de part et d’autre, les canaux éjaculateurs.

Les glandes prostatiques s’ouvrent également au niveau de cette urètre.

- L’urètre pelvien membraneux : mesure 1cm, traverse l’aponévrose moyenne du périnée et n’est entourée d’aucune autre structure (d’où la fz des ruptures traumatiques à cet endroit lors des fractures du bassin).

- L’urètre pénien spongieux : portion la plus longue qui s’ouvre par le méat urétral

Chez la femme elle est constitué de : L’urètre descend verticalement à l’avant du vagin, le méat urinaire s’ouvre à la partie antérieure du vestibule vulvaire. Au niveau du méat urinaire se trouvent les glandes de Skene.

L’urètre est constitué de :

- l’urètre intra- pelvien

- l’urètre intra-périnéale

2) Structure :

Femme :

- muqueuse (interne, en continuité avec celle de la vulve)

- spongieuse (moyenne, vascularisée +++)

- musculaire (externe, prolongement de celle de la vessie, formée de fibres musculaires lisses disposées en anneaux). Homme :

- muqueuse (interne, prolongement de la muqueuse de la vessie)

- sous-muqueuse (externe, relie l’urètre aux organes qu’il traverse)

Description microscopique du rein :

Néphron = unité fonctionnelle du rein (environ 1 million/ rein).

Il permet la formation de l’urine qui se fait en 2 étapes :

- filtration du plasma sanguin au niveau des glomérules (urine primitive)

- modifiée au cours de la traversée tubulaire par réabsorption ou sécrétion de certaines substances par les cellules du tube urinifère.

A) LE NEPHRON ET SES DIFFERENTES ZONES :

- zone corticale :

- capsule de Bowmann et glomérule vasculaire

- tube contourné proximal et distal

- vascularisation/ les vaisseaux dans les colonnes de Bertin (prolongement de la corticale dans la zone médullaire)

- zone médullaire :

- anse de Henlé

- tube collecteur (dans les pyramides de Malighi)

B) LA VASCULARISATION :

Artère rénale -> artériole afférente -> glomérule -> artériole efférente -> capillaire péritubulaire -> veine rénale -> veine cave inf.

Débit sanguin rénal au repos = 1200 ml/ mn soit 20% du débit cardiaque.

Il reste constant si PA systolique > 70 à 80 mmHg et est sous la dépendance du SNS et du système rénine- angiotensine.

Obstruction sur une artère = répercussion sur la fonction d’épuration du rein ms aussi sur sa nutrition- oxygénation et donc sa mort.

L’appareil juxta-glomérulaire sécrète de la rénine.

Il symbolise la relation étroite existant entre le système vasculaire et le système urinaire car il est constitué d’une partie du tube distal et de l’artériole afférente.

Le feuillet viscéral de la capsule de Bowman et l’endothélium du glomérule forment la membrane glomérulaire à travers laquelle se forment les urines.

Différentes pathologique peuvent altérer certaines de ces cellules du glomérule et perturber la fonction rénale.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 63634







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix