Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Neurologie
Anatomie du système nerveux
Cours de Neurologie
 


 

La cellule nerveuse :

La cellule nerveuse, ou neurone, est formée d'un corps cellulaire et de prolongements.

1) LE CORPS CELLULAIRE :

Il est de taille variable, selon la région cérébrale dans laquelle la cellule est située.

Le cytoplasme de la cellule nerveuse contient :

loading...

•Des neurofibrilles

•Des corpuscules : les corps de Nissl

2) LES PROLONGEMENTS CELLULAIRES :

a) Les dendrites :

Ils sont courts et se terminent en de nombreuses ramifications.

b) L'axone :

Il est unique et souvent très long.

Il se termine par une arborisation terminale.

3) L'INFLUX NERVEUX :

L’influx nerveux suit toujours le même sens.

Il est :

• Cellulipète dans les dendrites : conduction qui porte l'excitation vers la cellule par des prolongements périphériques

• Cellulifuge dans l'axone : conduction qui porte l’excitation depuis la cellule nerveuse par un prolongement central

4) LES GAINES :

Ces différents prolongements sont pourvus de gaines :

•Gaine de myéline.

•Gaine de Schwann.

5) DEUX TYPES DE NERFS :

a) Les nerfs blancs :

Les axones de leurs neurones sont entourés des deux gaines.

b) Les nerfs gris :

Les axones ne sont entourés que par la gaine de Schwann.

Composition du système nerveux central :

Il comprend :

•La moelle épinière

•Le tronc cérébral

•Le cervelet

•Le cerveau

•Les méninges

A - LA MOELLE EPINIERE :

Elle est située au niveau du rachis, constitué de la colonne vertébrale et des parties molles qu'elle contient.

1) LE RACHIS :

Il comprend :

a) La colonne vertébrale :

C'est un canal osseux, flexible, constitué de vertèbres superposées.

Elle est située sur le plan médian du corps et représente l'axe du tronc.

Elle comporte 33 à 35 vertèbres :

•7 cervicales

•12 dorsales

•5 lombaires

•5 sacrées

•4 coccygiennes ± 2

Les deux premières vertèbres cervicales s'appellent l'atlas et l'axis.

Elles ont une forme particulière.

Elles font la liaison entre le crâne et la colonne vertébrale.

b) La moelle épinière :

De forme cylindrique, légèrement aplatie.

Elle s'étend de l'atlas à la 2ème vertèbre lombaire, sur une longueur d'environ 45 cm.

Elle fait environ 1 cm de diamètre. Elle se poursuit par le bas d'un cordon fibreux de 20 cm : le filum terminal.

Elle envoie 31 paires de racines rachidiennes : de chaque côté, une racine antérieure et une racine postérieure sur laquelle se trouve un ganglion qu'on appelle ganglion spinal, ou ganglion rachidien.

Ces racines se rejoignent pour former 31 nerfs rachidiens.

2) LES NERFS RACHIDIENS :

31 paires :

•8 paires cervicales

•12 paires dorsales

•5 paires lombaires

•5 paires sacrées

•1 paire coccygienne

Plusieurs paires s'anastomosant forment des plexus.

a) Le plexus cervical :

Il est formé de deux parties :

•Le plexus cervical superficiel, qui se distribue aux téguments des régions occipitales, auriculaires, cervicales, scapulaires, sus et sous-claviculaires

•Le plexus cervical profond, qui innerve les muscles du cou et fournit une branche motrice particulièrement importante : le nerf phrénique, qui traverse le cou, le thorax, et se termine dans le diaphragme.

C'est le nerf essentiel de la respiration.

b) Le plexus brachial :

Il est formé par l'union des branches antérieures des quatre derniers nerfs cervicaux et du premier nerf dorsal.

Il se divise en 7 branches terminales qui assurent l’innervation sensitive et motrice du membre supérieur.

•Le nerf brachial cutané interne et le nerf accessoire du brachial cutané interne innervent les téguments de la face interne du bras

•Le nerf circonflexe mixte innerve le deltoïde et les téguments du moignon de l'épaule

•Le nerf musculo-cutané mixte innerve les muscles de la loge antérieure du bras et les téguments de la moitié externe de l'avant-bras

•Le nerf médian mixte innerve les muscles de la loge antérieure de l'avant-bras et de l'éminence thénar et les téguments de la partie externe de la paume de la main

•Le nerf cubital mixte innerve les muscles de la partie interne de l'avant-bras, de l'éminence hypothénar, des muscles interosseux, des muscles profonds de l'éminence thénar

•Le nerf radial mixte innerve les muscles des loges postérieures du bras et de l'avant bras, de la loge externe de l'avant-bras et les téguments de la face postérieure du bras, de l'avant-bras et de la main

c) Les nerfs dorsaux :

Les branches antérieures des 11 derniers nerfs dorsaux ne se réunissent pas en plexus, mais restent indépendantes et forment les nerfs intercostaux.

Ils assurent l’innervation sensitive des téguments de la paroi thoracique et l’innervation motrice des muscles intercostaux (rôle dans la respiration).

Ils ont également un rôle dans l’innervation motrice de la paroi antérieure et latérale de l'abdomen.

d) Le plexus lombaire :

Il est formé par l'union des branches antérieures des 4 premiers nerfs lombaires.

Il fournit 6 branches terminales qui assurent une partie de l’innervation du membre inférieur.

•Le grand abdomino-génital

•Le petit abdomino-génital

•Le fémoro-cutané

•Le génito-crural

Ces différents nerfs innervent l'abdomen, les organes génitaux, la face antérieure de la cuisse.

•Le nerf obturateur mixte est moteur et sensitif.

Il sort du bassin par le trou obturateur.

Il innerve les muscles de la loge interne de la cuisse et les téguments de la face interne du genou

•Le nerf crural mixte sort du bassin avec le psoas, qu'il innerve, et se divise en 4 branches.

Il innerve le quadriceps crural et les téguments de la face antéro-interne de la cuisse

e) Le plexus sacré :

Il est formé par l'union des branches antérieures du dernier nerf lombaire et des 3 premiers nerfs sacrés.

Il innerve les muscles fessiers et pelvi-trochantériens.

Une de ses branches constitue le petit nerf sciatique.

Une autre de ses branches, terminale et volumineuse, constitue le grand nerf sciatique.

Ce dernier innerve les muscles de la face postérieure de la cuisse.

Il se divise en deux branches au niveau du creux poplité :

•Le nerf poplité interne qui innerve les muscles de la jambe et de la plante du pied

•Le nerfs sciatique poplité externe qui innerve les muscles des loges antérieure et externe de la jambe, du dos du pied et les téguments des mêmes régions

f) Le plexus honteux :

Il est formé par la branche antérieure du 4ème nerf sacré et par des rameaux des nerfs voisins.

Il fournit une branche essentielle : le nerf honteux interne, qui innerve les muscles et les téguments de la verge et du clitoris.

3) LES RELIEFS DE LA MOELLE EPINIERE :

La surface de la moelle épinière est marquée par deux types de reliefs :

a) Les racines :

Émergence des racines rachidiennes antérieures et postérieures.

b) Les sillons :

Des sillons plus ou moins profonds parcourent la moelle dans le sens de la longueur :

•Sur la face antérieure se trouve le sillon médian antérieur

•Sur la face postérieure, le sillon médian postérieur

•Le sillon collatéral antérieur est formé par l’émergence des racines antérieures

•Le sillon collatéral postérieur est formé par l'émergence des racines postérieures

Les sillons délimitent des zones médullaires appelées cordons.

Chaque hémi-moelle est délimitée en trois cordons :

•Un cordon antérieur

•Un cordon latéral

•Un cordon postérieur

4) RAPPORTS DE LA MOELLE EPINIERE AVEC LA COLONNE VERTEBRALE :

La moelle épinière n'occupe pas la totalité du canal rachidien, ni en largeur, ni en longueur.

Elle est relativement mobile dans un espace occupé par des éléments de protection :

•Des enveloppes : les méninges

•Du tissu graisseux Les méninges sont :

a) La dure-mère :

C'est une membrane épaisse et fibreuse.

Elle est séparée des vertèbres par un espace graisseux, riche en veines : l'espace péridural.

b) L'arachnoïde :

Elle comprend une membrane qui est séparée de la dure-mère par un espace virtuel : l'espace sous-dural.

En profondeur, on trouve un espace large, rempli d'un liquide qui est présent dans toutes les cavités du système nerveux central : le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Cet espace est appelé espace sous-arachnoïdien.

c) La pie-mère :

C'est un feuillet très fin, riche en vaisseaux.

C'est le feuillet le plus interne.

Elle adhère à la moelle et aux racines rachidiennes.

5) VASCULARISATION DE LA MOELLE EPINIERE :

a) Les artères radiculaires :

Elles proviennent :

•De l'artère vertébrale dans la région cervicale

•Des artères intercostales dans la région intercostale

•Des artères lombaires dans la région lombaire

•Des artères sacrées latérales dans la région sacrée

L'artère radiculaire se divise en deux branches au niveau des racines rachidiennes :

•Une branche radiculaire antérieure

•Une branche radiculaire postérieure

b) Les artères spinales :

B - LE TRONC CEREBRAL :

Il est contenu dans la loge cérébrale postérieure.

Il comprend :

1) LE BULBE RACHIDIEN :

Il fait suite à la moelle épinière.

Il présente des cordons antérieurs, latéraux et postérieurs.

a) Les cordons postérieurs :

Ils s'écartent en haut du bulbe pour former les bords de la partie bulbaire du plancher du 4ème ventricule.

b) Les cordons antérieurs et latéraux :

Ils sont scindés par un sillon collatéral antérieur.

Ce sillon présente une saillie de forme allongée : l'olive bulbaire.

Le bulbe est le lieu d’émergence de certains nerfs crâniens.

2) LES NERFS CRANIENS :

Ils sont destinés à l’innervation de la face et du tronc.

Ils sont au nombre de 12.

Ce sont :

•Le nerf olfactif (I)

•Le nerf optique (II)

•Le nerf moteur oculaire commun (III)

•Le nerf pathétique (IV)

•Le trijumeau (V)

•Le nerf moteur oculaire externe (VI)

•Le nerf facial (VII)

•Le nerf auditif (VIII)

•Le nerf glosso-pharyngien (IX)

•Le nerf pneumogastrique (X)

•Le nerf spinal (XII)

•Le grand hypoglosse (XIII)

C - LE CERVELET :

Il est situé en arrière de la région bulbo-protubérantielle.

Il en est séparé par le 4ème ventricule.

Trois types de fibres rattachent le cervelet au tronc cérébral.

Ce sont les pédoncules cérébelleux :

•Supérieur

•Moyen

•Inférieur Le cervelet est formé :

•De 2 hémisphères latéraux

• D'un élément médian : le vermis La surface des hémisphères est parcourue de sillons isolant les lobes.

D - LE CERVEAU :

Il est constitué de 2 hémisphères cérébraux, séparés l'un de l'autre par une scissure interhémisphérique, mais réunis par un réseau de fibres blanches appelées commissures.

Dans chaque hémisphère est creusée une cavité : les ventricules latéraux.

Ceux-ci communiquent avec une cavité centrale située entre les deux hémisphères : le 3ème ventricule.

Le cerveau comprend 2 régions distinctes :

a) La surface extérieure :

Correspondant à la surface de chaque hémisphère.

Formée de substance grise.

C'est le cortex cérébral.

b) Les formations profondes :

Constituées :

•De substance blanche groupée en faisceaux ou capsules

•De formations grises entre lesquelles circulent les fibres de la substance blanche.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 34393







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix