Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Urologie
Adénome de la prostate
Cours d'urologie
 

Tumeur bénigne la plus fréquente chez l'homme.

On ne le traite que si le patient s'en plaint ou si il y a un retentissement organique ou fonctionnel.

Il se forme souvent sur la prostate crâniale.

Le retentissement se fait essentiellement sur le haut appareil.

Il peut gêner l'écoulement des urines.

Retentissement bilatéral et symétrique, contrairement au cancer qui a le plus souvent un retentissement asymétrique.

 

Signes :

A - SIGNES FONCTIONNELS :

a) Troubles mictionnels irritatifs :

•Pollakiurie

•Impériosité fonctionnelle : envie qui ne peut pas attendre

b) Troubles obstructifs :

•Dysurie

loading...

B - COMPLICATIONS :

•Hématurie

•Rétention complète d'urines

•Infections dues à la stase urinaire : cystite

• Diverticulite

•Lithiase : calculs de vessie

•Épididyme

•Pyélonéphrite : entraînée par une infection des uretères

• Pseudomictions par engorgement : le patient se plaint d'incontinence

•Insuffisance rénale par hydronéphrose

Traitement :

Il dépend du retentissement organique et fonctionnel.

Il dépend aussi de l'état général du patient.

A - TRAITEMENT MEDICAL :

a) Décongestionnants pelviens :

Anti-inflammatoires.

b) a-bloquants :

C'est le système sympathique qui assure les mictions.

Le muscle de la vessie s'appelle le détrusor.

Bloquent le système sympathique au niveau de la vessie, favorisant les mictions complètes.

•XATRAL ®

• URION ®

B - TRAITEMENT CHIRURGICAL :

Quand il y a un retentissement organique.

a) Résection endoscopique de prostate :

Envoi des copeaux en ana-path.

b) Adénomectomie transvésicale :

C - COMPLICATIONS POSTOPERATOIRES :

a) Hémorragie au niveau de la loge de résection :

Le saignement peut être très important.

Il n’apparaît pas tout de suite.

Surveillance étroite du pouls et de la tension.

On lave au sérum physiologique par une sonde urinaire à double courant.

Surveiller le liquide de lavage.

b) Phlébite et embolie pulmonaire :

Complications des chirurgies du petit bassin.

Surveillance du pouls.

Bien mobiliser et masser les jambes.

Surveiller la respiration.

c) Perforation sous péritonéale de la vessie :

Hypovolémie provoquée par la création d'un 3ème secteur.

Chute de la tension artérielle.

d) Incontinence à distance :

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 3318







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix