Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Divers
Activité médicamenteuse
Cours Divers Pharmacologie
 
 
 

Allopathie : thérapeutique par le contraire ( infection = antibiotique, douleur = antalgique, fièvre = apyrétique ).

Homéopathie : thérapeutique par les semblables.

loading...

Effet curatif : permet la guérison d’une pathologie.

Effet symptomatique : soulager ou réduire certain symptôme suppléer à une fonction organique différente.

Thérapeutique préventive : vaccin, prévention paludisme.

Mécanisme d’action des médicaments :

Effets indésirables : effet dont l’apparition non souhaitée se développe parallèlement à l’action thérapeutique recherchée.

Effets indésirables attendus, prévisibles = sécheresse buccal, inattendus et indésirables = allergies.

Pathologie iatrogène : induite par le médicament.

Pharmacovigilance : analyse et recherche des effets indésirables.

Interactions médicamenteuses :

Pharmacodynamique :

Synergie : interaction entre 2 médicaments ayant une action pharmacologique identique.

Potentialisation : intensité d’action de l’un des 2 médicaments et supérieur à celle observer lors d’une administration isolée de ce médicament.

Antagonisme : administration simultanée de 2 médicaments entraînant l’inhibition partielle ou complète de l’un d’entre eux.

Pharmacocinétique :

Absorption perturbée, distribution, métabolisme hépatique, réduction de l’élimination

Conséquence : classification des annonciations, contre indiquée par des conséquences cliniques fréquentes et graves, déconseillés, nécessitant des précautions d’emploi à prendre en compte.

Incompatibilités physico-chimiques :

Entre médicaments, entre médicament et solvant d’administration, entre médicament et matériaux du contenant.

Autorisation de la mise sur le marché AMM :

AMM : autorisation administrative obligatoire, préalable a toute mise sur le marché d’une spécialité.

Délivrée par l’AFSSAPS ( agence française de sécurité sanitaire des produits de santé ).

3 critères pour l’obtention de l’AMM :

- Sécurité et efficacité ( avoir vérifier l’innocuité et l’intérêt thérapeutique du produit )

- Qualité ( garantir la qualité du produit, méthode de fabrication ).

- Justifier 3 types d’essais ( essai analytique, essai toxicologique et pharmacologique, essai clinique ).

Étude des médicaments chez l’homme / essais cliniques :

Inévitable ( expérimentation chez animal ne permet que des prévisions ), loi Huriet du 20 dec 1988 : définit les propriétés applicables dans le cadre des essais cliniques.

Les acteurs : promoteur prend l’initiative de l’essai, investigateur est le responsable de la réalisation pratique des essais proposés par le promoteur et les patients ( volontaires sains ) donne un consentement libre, éclairé et écrit.

CCPRB : comité consultatif de protection des personnes se livrant à des recherches biomédicales. Rend un avis favorable ou non.

Promoteur contracte une assurance.

Essais cliniques : évaluations de l’éfficacité et de la sécurité des médicaments chez l’Homme.

Autorisation temporaire d’utilisation ATU :

Permet l’utilisation de médicaments sans AMM pour le traitement des maladies graves ou rares quand il n’y a pas de traitement approprié.

ATU de : accordée à un laboratoire destiné à plusieurs patients.

ATU nominale : accordée à un médicament, destinée à un malade donnée.

Délivrance par ordonnance hospitalière.

Liste 1 : ordonnance, pas de renouvellement sauf indication, certaines peuvent aller jusqu’à 12 mois.

Étiquetage : cadre rouge, délivrance = ordonnance de moins de 3 mois, respecter les doses.

Liste 2 : ordonnance avec renouvellement sauf si indication contraire.

Étiquetage : cadre vert, délivrance = ordonnance de moins de 3 mois, respecter les doses.

Prescription des médicaments :

Mentions obligatoires sur une ordonnance :

Nom et adresse du médecin, date, nom sexe et âge de malade, poids et taille si nécessaire ( poids impératif en pédiatrie ), nom des médicaments, posologie, mode d’administration, durée du traitement et signature du médecin.

Analyse pharmaceutique de l’ordonnance :

Vérifier la validité de l’ordonnance, l’identité et les paramètres physiopathologique, la cohérence du traitement, contrôler la posologie, les contres indications et les précautions d’emploi, analyser les interactions médicamenteuses éventuelles.

Circuit du médicament à l’hôpital :

Rôle des 3 professions de santé Médecin : prescription

Pharmacien : dispensation, achat ( code marché public ) et gestion du médicament.

IDE : administration et surveillance

Administration du médicament :

Règle à respecter :

- Uniquement sur prescription médicale sauf « protocole de service »

- Contrôle essentiel avant administration ( identité malade, nom forme et dosage du médicament, voie d’administration, heure et fréquence, date et péremption du médicament )

- Respect les règles d’hygiène

- Consigner par écrit l’administration dans le cahier de soins.

Suivi du traitement :

Observance : respect de la prescription par le malade ( confiance ), nécessité d’informer le patient sur le traitement.

Efficacité : surveillance de certains signes cliniques.

Tolérance : participer à la surveillance des effets indésirables.

Surveillance particulière quand maladie à risques et sur le dosage des médicaments.

Dosage plasmatique de médicaments :

Marge thérapeutique : intervalle de concentration entre :

- Concentration minimale en de ça de laquelle le médicament n’est pas efficace

- Concentration maximale au-delà de laquelle apparaîtrai les effets indésirables.

Intérêt : individualiser la thérapeutique pour un patient donné avec une marge thérapeutique étroite, pour les pers âgées et les enfants, les insuffisances hépatiques et rénales et les interactions médicamenteuses.

Quand prélever :

Prélèvement plasmatique = temps ou la concentration plasmatique est au max

Taux résiduel = concentration résiduelle, prélevé juste avant de faire la suivante

Perfusion continue = prélèvement à n’importe quel moment.

Risque d’erreur médicamenteuse :

- Erreur scientifique de prescription ( erreur du choix du médicament, du nom de prescription, de posologie, d’association de médicaments entre eux )

- Erreur technique lors de l’exécution de l’ordonnance.

- Confusion sur le nom du médicament, sur la spécialité ou sur la galénique.

- Sur la voie d’administration

- Sur la dose

- Sur l’heure d’administration et la fréquence

Causes : écriture illisible, prescription verbale, ordonnance incomplète, administration de médicament de mauvaise qualité ou périmé ou encore conserver dans de mauvaises conditions.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 4694







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix