Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Gastrologie
Surveillance des drains
Cours de gastrologie
 

 

Définition :

Le drainage consiste à placer dans les cavités naturelles ou opératoires un système destiné à favoriser l'écoulement vers l'extérieur des liquides pathologiques ou de rétention.

•Sang

•Lymphe

•Pus.

loading...

Indications :

On utilise des drains dans différents types d'interventions chirurgicales :

•Gastrectomie totale ou partielle

•Cholécystectomie : ablation de la vésicule biliaire

Ils sont placés lors de l'intervention par le chirurgien.

Le choix du système de drainage utilisé et le type de drain mis en place dépendent du liquide à recueillir et de la cavité à drainer :

•Si cette cavité est profonde, le chirurgien mettra un drain rond

•Si elle est superficielle, il utilisera plutôt une lame

Lorsque les liquides sont hémorragiques ou qu'il y a une perte de substance, on utilise plutôt une mèche.

Un drainage est mis en place chaque fois que l'on craint :

•Une rétention septique ou aseptique

•Une possibilité ou une certitude d'infection

•Une fuite viscérale.

Les qualités d'un bon drainage :

Un drainage n'est utile que s'il est de bonne qualité.

Il doit être :

*Déclive, posé à la partie où se collectent les liquides sous l'effet de la pesanteur

*Direct : il doit effectuer le plus court trajet entre le lieu à drainer et l'extérieur, sans coudure

*Effectif :

•De calibre suffisant

•Perméable

•Non collabé : écrasé contre la paroi ou coupé par une suture cutanée

L'évacuation des liquides doit pouvoir se faire sans gène.

Les poches de récupération des produits d'écoulement doivent être stériles.

Il peut être aspiratif (drain de Redon) ou non.

Les différentes sortes de drainages :

On utilise différentes matières :

•Latex

•Plastic

•Caoutchouc

•Silicone

a) Sac de Mikulicz :

Drainage particulier qui va drainer des cavités importantes (ex : rectum).

Système de mèches (3 en général) contenues dans un sac.

Mis en place lors de l'intervention.

Il doit être humidifié plusieurs fois par jour pour éviter qu'il adhère à la paroi :

•Eau oxygénée

•Sérum physiologique

On enlève les mèches les unes après les autres.

Il ne peut être enlevé que par un chirurgien : risque hémorragique. Éventuellement sous anesthésie.

b) Drain de Kerr :

Utilisé pour drainer de la bile dans les opérations du cholédoque et de la vésicule.

c) Drainage de Penrose :

Mèche constituée d’un réseau de fines tubulures.

Mise en place du système de drainage :

Le drain est mis en place par le chirurgien au cours de l'intervention.

Il est placé dans la cavité à drainer.

Son orifice de sortie se trouve :

•Soit en bas de l'incision

•Soit dans une contre-ouverture

Il est fixé à la peau par un ou plusieurs points ou une épingle à nourrice stérile.

Il s’agit en particulier de l’empêcher de rentrer dans la cavité.

Il peut être posé plusieurs drains.

Surveillance des drains :

Vérifier au retour du malade :

•L'efficacité du système de drainage

•Que la poche est bien collée à la peau

•La quantité de liquide régulièrement dans les premières heures (la noter)

Noter systématiquement :

•La quantité quotidienne recueillie

•L'aspect du produit : couleur, odeur...

Vérifier la perméabilité.

Les poches ne s'appliquent que sur une peau sèche.

Apprendre au malade à bouger avec son drain.

Vérifier qu'il n'est pas couché dessus.

Mobilisation des drains :

La mobilisation des drains dépend :

•Des chirurgiens : certains demandent de raccourcir le drain au bout de 3 jours

•Du produit drainé

Si le liquide est douteux, on le donne à analyser.

Ablation :

A - ABLATION DES DRAINS :

Elle se fait toujours sur prescription médicale : article 4.

Les drains ronds sont retirés, en principe, quand ils ne donnent plus rien.

Toutefois, il ne faut pas les laisser trop longtemps en place :

•Ouverture vers l'extérieur : cause d'infection

•Cause d'irritation

Il ne faut pas les retirer trop prématurément non plus : rétention des liquides d'écoulement.

C'est un acte stérile.

On prévient le patient que ça va faire un peu mal.

On nettoie l'orifice.

On coupe les fils.

On tire délicatement avec une pince.

On nettoie l'orifice.

On fait un pansement.

On envoie le drain en culture si nécessaire.

On marque sur la pancarte et sur le dossier de soins le jour et l'heure de l'ablation.

B - ABLATION DES MECHES :

On l'enlève quand elle est sèche. Si le drain ou la mèche est tombé tout seul dans la poche :

•On n'essaie surtout pas de les replacer

•On avise le chirurgien.

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 35531







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix