Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Médecine légale
Mort subite du nourrisson
Cours de Médecine Légale
 


 

Généralités - Définition :

la mort du nourrisson est une mort inopinée , imprévue, inexpliquée, chez un nourrisson apparemment normal de 0 à 12 mois.

Le caractère subit et imprévisible de cette mort fait ressurgir l'hypothèse du meurtre de l'enfant.

Ce syndrome de mort subite du nourrisson pose deux problèmes médico-légaux :

En cas de décès la recherche des causes se fait par une approche clinique et judiciaire La prévention de ce syndrome.

Il est frappant de constater dans les morts subites, le grand nombre de mort fonctionnelles sans lésion préexistantes ou mort fonctionnelles essentielles, ce type de mort survient au cours du sommeil.

loading...

Épidémiologie :

Le sexe radio est de 2 garçons pour une fille La mort subite est exceptionnelle avant la fin du premier mois.

Le pic de fréquence se situe entre 2 et 4 mois , la MSN est rare après 9 mois.

La population à risque comprend 2 grands groupes :

* Un premier groupe où le risque est reconnu et ne pose pas de problèmes d'identification (NRS ayant été sujet aux apnées du prématuré malformation de la face et des voies respiratoires supérieures).

* Le deuxième groupe comprend : les rescapés de mort subite et les nourrissons ayant présenté un malaise grave.

La fratrie des rescapés de mort subite et des nourrissons décédés de mort subite.

Pathogénie :

Mal connue

On s'oriente actuellement vers diverse étiologies : troubles primitifs de la régulation de la respiration entraînant des apnées pendant le sommeil , obstruction des voies aériennes supérieur , infection O.R.L. , reflux gastro-oesaphagien.

Conduite à tenir :

1- Examiner soigneusement l'enfant à la recherche de signes pouvant faire évoquer des sévices ou une mort subite.

On examinera les lieux à la recherche d'une cause accidentelle ( intoxication au CO – strangulation pat un jouet ).

2- effectuer une anamnèse soigneuse avec patience, retraçant en particulier la grossesse , l'accouchement , les heures qui ont précédé le décès.

3- bilan paraclinique comprenant un examen radiologique et des prélèvements bactériologiques et virologiques.

4- pratiquer une autopsie dans un service de référence avec examens histologiques, toxicologiques.

5- déculpabiliser les parents : il faut insister auprès de ceux ci , traumatisés et culpabilisés , sur le caractère imprévisible de ce drame.

On tenir un discours rassurant , quant au risque de récidive.

On proposera une surveillance en centre spécialisé d'un futur enfant, en sachant qu'il n'y a pas de prévention parfaitement efficace (en particulier la surveillance monitorée).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Impression sur fond blanc

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 3498







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix