Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer
loading...

 
Infectieux
Infection VIH et SIDA
Cours d'infectieux
 


 

Trois phases :

- phase aiguë ou primo- infection (quelques semaines) :

∙ Réplication virale très intense, dissémination large + constitution de réservoirs viraux.

∙ Mécanismes immunologique contrôle partiel de la réplication virale  débarrasse pas du virus.

loading...

- phase chronique (plusieurs années) :

∙ Latence clinique

∙ Altération progressive du système immunitaire

- phase finale symptomatique : = SIDA (quelques mois, quelques années)

La primo- infection :

- entrée du virus à travers barrière muqueuse ou sang

- infection des cellules cibles (CD4, monocytes, macrophages, cellules de Langherans et microgliales)

- dissémination dans l’ensemble des organes lymphoïdes (< 2js) particules virales (environ 7 jours)

- dissémination dans ts l’organisme

- pic de virémie apparition de réservoirs viraux

La réponse immunitaire précoce :

- réponse humorale :

- Ac contre protéines du VIH (3-4 semaines)

- Ac neutralisants : apparition tardive contre gp120

- Ac anti-gp 120 facilitants

- réponse cellulaire :

LTCD8  apparition dans les premières semaines : fin du pic de virémie.

Certains individus peuvent résister à l’infection de manière génétique.

La phase chronique :

Infection tient à 2 caractéristiques :

- capacité à se répliquer intensément et constamment

- variabilité génétique échappe à la RI de l’hôte

Déficit progressif de nombreuses fonctions spéciales des cellules immuno-compétentes.

Contraste avec une hyper activation chronique du SI.

Les lymphocytes st renouvelés jusqu’à ce que l’altération des organes lymphoïdes centraux ne permettent plus la régénération.

La RI bloque en partie la réplication virale pendant des années. Puis phénomène d’échappement :

- destruction des cellules de la RI

- apparition de variants sans cesse nouveaux

- apparition de mutants ayant des virulences particulières.

La phase finale : SIDA

Apparition d’infections opportunistes

CD4 500- 2000/ mm3 : sarcome de kaposi, tuberculose, candidose orale

CD4 < 200/ mm3 : pneumocystose et toxoplasmose cérébrale

CD4 < 50/ mm3 : mycobactérioses atypiques, infection CMV

Impression sur fond blanc

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 5400

loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix