Rétrécissement Mitral

 

Sténose entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche.

Seule valvulopathie qui n’a pas de retentissement sur le ventricule gauche.

1) ÉTIOLOGIE :

a) Rhumatisme articulaire aigu

b) Dégénérescence des valves chez les sujets âgés

c) Certaines endocardites fibrosantes

2) SIGNES FONCTIONNELS :

a) Dyspnée

b) Oedème aigu pulmonaire

3) EXAMEN CLINIQUE :

Au stéthoscope :

a) Claquement d’ouverture mitrale :

On n’entend d’habitude que la fermeture.

b) Roulement diastolique :

Passage du sang bruyant du fait du rétrécissement.

c) Renforcement présystolique :

Correspond à la systole auriculaire : contraction de l’oreillette plus importante.

d) Éclat du 1er bruit :

Fermeture des valves mitrales.

4) EXAMENS COMPLÉMENTAIRES :

a) Échographie :

b) Cathétérisme cardiaque :

On opère quand l’ouverture est inférieure à 1 cm2.

5) COMPLICATIONS :

Grosse oreillette gauche :

- Fibrillation

- Stagnation du sang : formation de thrombus 

6) TRAITEMENT :

Pareil que pour le rétrécissement aortique.

Sauf homogreffe : impossible du fait de la présence des piliers et des cordages.
         Accueil          |         Cours de médecine        |       Fiches Techniques         |        Iconographie         |         Formule biologique       |         QCM       |         Sitemap        

© Copyright Medix cours de médecine 2003/2007 - Tous droits réservés.