Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer








loading...

 
Dermatologie
Démarche diagnostique en dermatologie
Cours de dermatologie
 

 

Sémiologie :

A - ANAMNÈSE :

Histoire de la maladie.

Interrogatoire du patient.

On recherche:

. Un prurit (si les lésions démangent)

. Une brûlure

loading...

B - MODALITÉS ÉVOLUTIVES DE L'ÉRUPTION :

. Localisé/diffus

. Brutal/progressif

. Aspect initial des lésions

. Mode d'extension de chaque élément

. Évolution générale de l'éruption

. Traitement appliqué.

C - L'ENVIRONNEMENT : 

Forte proportion de pathologies cutanées dues à une agression externe:

. Physique: UV, froid

. Chimique: environnement professionnel.

Préciser l'évolution par rapport à l'exposition aux différents agents.

L'examen physique :

A - GÉNÉRALITÉS :

1) OU OBSERVER ?

a) Peau (malade dénudé) sans omettre les plis

b) Muqueuses (buccale, génitale)

c) Phanères (ongles, cheveux, poils).

2) COMMENT OBSERVER ?

a) Bon éclairage

b) Appareil optique éventuellement (loupe)

c) Grattage à la curette

d) Épreuve du verre de montre appliqué sur la peau

e) Lumière de Wood (lumière ultraviolette) pour les mycoses.

3) COMMENT ANALYSER CE QUE L'ON VOIT ?

a) Nature de la lésion élémentaire

b) Groupement de ces lésions élémentaires sur une zone limitée

c) Topographie.

B - LES LÉSIONS ÉLÉMENTAIRES :

1) PRINCIPALES :

a) Macules: lésions sans relief ni infiltrations

. érythémateuse (inflammatoires)

. purpuriques (extravasions de globules rouges dans la peau)

. pigmentaire (hyper ou hypopigmentation)

. achromique (taches blanches).

b) Papules: saillantes et circonscrites, solides, ne contenant pas de liquide.

. diamètre < 1 cm

c) Nodules: grosses papules saillantes, circonscrites, rondes, sans liquide.

. diamètre > 1 cm

d) Vésicules: soulèvement circonscrit contenant une sérosité claire.

. quelques mm

. dans l'épiderme ou le derme superficiel

e) Bulles: soulèvement circonscrit contenant un liquide clair ou hémorragique.

. de 1 à 2 cm de diamètre

f) Pustules: soulèvement circonscrit contenant du pus, donc infectieux.

. le plus souvent autour du poil

2) LES LÉSIONS SECONDAIRES :

a) Squames: lamelles de couche cornée de la peau se détachant de l'épiderme.

b) Croûtes: coagulation d'exsudat à la surface de la peau.

. séreux

. purulent

. inflammatoire

c) Excoriations: après traumatisme superficiel.

. lésion de grattage

d) Ulcération: perte de substance intéressant le derme.

. donne une cicatrice séquellaire

e) Atrophie: peau amincie qui se plisse anormalement.

f) Sclérose: épaississement et induration de la peau.

. elle devient impossible à pincer

Les examens complémentaires :

A - PRÉLÈVEMENT BACTÉRIOLOGIQUE OU MYCOLOGIQUE :

Sur une pustule, à l'écouvillon.

B - RECHERCHE DE FILAMENTS :

Exemples:

. mycologie

. squames

. ongles

. cheveux

C - BIOPSIE CUTANÉE :

a) A l'emporte pièces, avec un "punch" à l'aide duquel on enlève une "carotte"

b) Au bistouri

C'est ensuite l'histologiste qui analyse.

Indications des antiseptiques : 

A - PROPHYLAXIE :

1) MAINS DU PERSONNEL SOIGNANT :

2) PEAU DU PATIENT :

Avant les gestes médico-chirurgicaux

. infections

. ponctions

. chirurgie

B - THÉRAPEUTIQUE :

1) INFECTIONS CUTANÉES :

2) SURINFECTIONS :

. plaies

. dermatoses vésiculo-bulleuses, excoriées, ou ulcéreuses

Un antiseptique est une substance capable:

. d'inhiber la prolifération des souches bactériennes: pouvoir bactériostatique (alcool)

. ou de les détruire: pouvoir bactéricide (Bétadine)

C - CLASSIFICATION :

1) ANTISEPTIQUES A EFFICACITÉ RÉDUITE :

. colorants: Éosine

. oxydants: permanganate de potassium

. dérivés métalliques

2) ANTISEPTIQUES MAL TOLÉRÉS :

. phénol

. alcool

. halogénés

. ammoniums quaternaires

3) ANTISEPTIQUES EFFICACES ET BIEN TOLÉRÉS :

a) Chlorexidine diluée (utilisée à l'AP) :

. Hibiscrub

. Hibitane (utilisé à l'AP)

. Spétéal (lotion)

. Cytéal (moussant)

Incompatibilité avec les tensioactifs

Inactivés par des matières organiques

b) Trichlorocarban :

. Cutisan

. Nobacter

. Septivon

. Solubacter

c) Hexamidine :

. Hexomédine

. Cytéal

Peuvent être allergisants

D - RÈGLES DE PRESCRIPTION :

a) Efficacité, tolérance, galénique

b) Pas d'association

c) Respecter dilution, rinçage, conservation

d) Maximum 3 mois

e) Chez l'enfant:

. pas d'iode (Bétadine)

. pas d'alcool, de nitrate d'argent, ni de trichlorocarban.

Impression sur fond blanc

Que pensez-vous de cet article ?

  Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 5410







loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix