Rechercher dans le site  |   Devenir membre
      Accueil       |      Forum     |    Livre D'or      |     Newsletter      |      Contactez-nous    |                                                                                                          Envoyer par mail  |   Imprimer
loading...

 
Gynécologie
Accouchement normal
Cours de Gynécologie
 

 

A - Définitions :

Accouchement : ensemble des phénomènes qui aboutissent à la sortie du fœtus et de ces annexes hors des voies génitales femelles.

loading...

Le travail sera dit spontané quand il se déclenche de lui-même.

Sinon il est provoqué.

L’accouchement naturel = se fait sous seul influence de la physiologie, sinon il sera dit dirigé. L’accouchement eutocique = se déroule normalement et passe par les voies naturelles.

L’accouchement dystocique = pas normal.

B - Physiologie :

1 - Le travail :

Marqué par l’apparition de contractions utérine régulières, fréquentes et douloureuses.

Elles se terminent quand la dilatation du col est dite complète.

Effets des contractions sur le col : pour but d’effacer le col pour qu’il ne reste plus q’un seul orifice qui se dilate ( de 0 à 10 cm ).

C'est-à-dire qu’il va s’ouvrir au max pour ne former aucun obstacle entre le vagin et la présentation.

A l’ouverture = écoulement d’un substance blanche glaireuse ( bouchon muqueux ).

La période de travail dur de 8 à 12h pour une primipare, et 4 à 6h pour second pare.

Les membranes ovulaires situées en avant de la présentation, forme la poche des eaux ( uniquement la zone en avant ), elle se rompt spontanément sous effet des contractions.

Sa rupture artificielle renforce les contractions.

2 - Descente et sortie du fœtus ( expulsion ) :

Contractions pousse bébé vers le bas. Début du travail = tête bébé s’oriente dans un axe oblique par rapport au bassin maternel et sa tête commence à se fléchir.

Il s’agit donc de repérer l’orientation de la tête par rapport aux zones membraneuses. Le repère principale de l’orientation = occiput bébé.

L’engagement : passage du 1er diamètre du bassin.

Puis la présentation descend dans un axe ombilico-coccygien jusqu’à ce qu’il prenne contact avec la face antérieur du sacrum.

Grâce au muscle releveur de l’anus le bébé va pouvoir tourner sa tête pour la mettre dans un axe vertical.

La présentation bien fléchie va franchir le dernier diamètre du bassin et c’est là que l’on fait pousser la mère +++.

Sous l’effort des contractions maternelles le fœtus va caler son sous occiput sous la symphyse pubienne.

A ce moment le périnée se tend ( décision d’épisiotomie ? ).

Progressivement le bébé défléchi la tête pour laisser apparaître son visage.

On accentuera la rotation de la tête pour amener les épaules dans l’axe vertical. Sous l’effort de la poussée, l’épaule antérieure se cale sous la symphyse.

Là on remonte le fœtus pour dégager l’épaule post.

Surtout la femme ne doit pas pousser à ce moment.

3 - Sortie du placenta ( délivrance ) :

C’est l’expulsion du placenta et des membranes hors des voies génitales femelles.

Délivrance naturelle : quand le placenta sort sous l’effet des contractions utérines et des efforts expulsifs, peut y avoir une aide de manœuvre simple.

Délivrance dirigée : quand elle est guidée par une perf d’ocytociques. ( SYNTOCINON ).

Délivrance artificielle : quand on va chercher le placenta dans l’utérus en glissant une main par voie vaginale.

Physiologie de la délivrance :

1- décollement du placenta, après naissance l’utérus se rétracte autour du placenta. Après temps de repos ( 10 min ) les contractions reprennent = séparation entre placenta et couche superficielle de la muqueuse utérine.

2- expulsion du placenta sous effet des contractions et de son propre poids, placenta tombe au niveau du segment inf.

Grâce au effort expulsif le placenta va sortir.

3- hémostase : une fois vide l’utérus se rétracte en obturant les vaisseaux, thrombose vasculaire secondaire.

Conduite à tenir lors de la délivrance : lorsque le décollement placentaire à lieu les saignements reprennent. Impératif qu’un soignant reste près de l’accoucher.

Surveiller la coloration de la femme, les saignements et la TA.

Après délivrance effectue exam minutieux du placenta, s’assurer qu’il est bien intègre car il peut empêcher l’involution utérine.

Surveillance de l’accoucher : la garder 2h en salle de naissance pour éviter l’hémorragie. Surveiller tension, température, pouls, coloration de la femme et la rétraction utérine en s’assurant du globe de sécurité ( utérus redevient tonique ).

Surveiller les saignements et prévoir une toilette vulvaire stérile après avoir fait uriner la femme ( spontanée ou sonde ).

Impression sur fond blanc

Que pensez-vous de cet article ?

 Envoyer par mail Envoyer cette page à un ami  Imprimer Imprimer cette page

Nombre d'affichage de la page 9807

loading...
loading...

Copyright 2017 © Medix.free.fr - Encyclopédie médicale Medix